RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
04/12/2012

Quand le mécénat fait des miracles pour les malades du coeur

RSE Magazine



De nombreuses entreprises s'emparent du mécénat en faveur de la santé comme fer de lance de leur politique de responsabilité sociale. Certaines initiatives connaissent en France un succès majeur et illustrent toute la pertinence de l’implication de ces acteurs économiques dans des projets d’intérêt public. Le cas du mécénat cardiaque en est un brillant exemple.


© Sophie Anita / Mécénat Chirurgie Cardiaque
© Sophie Anita / Mécénat Chirurgie Cardiaque
Si la participation d’entreprises à des projets associatifs par le biais du mécénat est une chose courante, leur contribution à des actions de santé publique l’est beaucoup moins. Le problème des maladies musculaires a notamment longtemps été le terrain d’expression privilégié de la charité individuelle. Mais les succès remarquables de certaines associations ont aujourd’hui démocratisé la participation des entreprises à ce type d’action. Acteur historique du mécénat cardiaque en France, l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque illustre bien ce processus.
 
Les entreprises et le mécénat cardiaque 
 
En France, le mécénat en faveur du traitement des malformations cardiaques s’est très largement structuré autour des efforts l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque – Enfants du monde. Fondée en 1996 par Francine Leca, alors chef de service en chirurgie cardiaque, et Patrice Roynette, son filleul, cette association a pour objet de permettre à des enfants du monde entier souffrant de malformations cardiaques de venir se faire opérer en France.
 
Le credo de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque est simple : permettre le déplacement de l'enfant afin de réaliser les soins nécessaires dans les structures idoines, et le reconduire chez lui en bonne santé. L'association organise également des formations de médecins et des missions à l'étranger visant à diagnostiquer sur place les éventuelles pathologies.
 
Mais la chirurgie cardiaque compte parmi les spécialités les plus complexes et les plus coûteuses. Pour concrétiser ses ambitions, Mécénat Chirugie Cardiaque réduit ses coûts au maximum et s’appuie donc sur le concourt de bénévoles et de partenaire stratégiques comme les médecins qui acceptent d’opérer gratuitement, ou encore l’ONG Aviation Sans Frontière qui contribue à faciliter la mobilité des patients.
 
Grâce à ce réseau de partenaires, l’association affiche aujourd’hui un chiffre hautement symbolique : le coût de la prise en charge d’un enfant s’élève à 12 000 euros. Mécénat Chirurgie Cardiaque finance principalement ce coût en organisant des évènements et en puisant dans les donations de particuliers à la façon de l’AFM. Mais le second poste de ressources pour l’association, c’est le mécénat d’entreprise qui lui fournit 42 % de ses ressources financières. Bien avant que n’émergent les débats autour du concept de RSE, Jonhson & Johnson fut en 1996 la première entreprise à contribuer financièrement en faveur de l’action de Mécénat Chirurgie Cardiaque. De nombreuses autres ont ensuite rejoint le rang des partenaires de l’association de Francine Leca.
 
Quand la RSE modifie la culture caritative
 
Les entreprises qui soutiennent Mécénat Chirurgie Cardiaque sont aujourd’hui plus d’une dizaine. Outre le fabricant de produits pharmaceutiques Johnson & Johnson, on y trouve également l’entreprise de travaux publics Colas, ou encore la marque Cadum.
 
Grâce au soutien de ces acteurs privés, Mécénat Chirurgie Cardiaque a pu développer son activité jusqu’à obtenir le statut d’Association Reconnue d’Utilité Publique. En 2010, elle organisait sa 1500ème opération, faisait état d’un réseau de participants composé de 300 familles d’accueil bénévoles et de 11 hôpitaux français. En une quinzaine d’années, Francine Leca était parvenue, grâce au concours des entreprises, à construire le premier réseau de mécénat cardiaque de France.
 
Ailleurs, la contribution des entreprises aux efforts des associations et des ONG en faveur de la santé se répand, comme l'indique l'enquête Admical-CSA.  Réalisée auprès des entreprises françaises, elle révèle  que 190 millions d’euros ont été déboursés par 17 % des entreprises mécènes sur des projets de santé.
 
Les montants recensés sont importants, mais la marge de progression est encore forte. Il y ainsi fort à parier que la recette dont l’efficacité a été illustrée par Mécénat Chirurgie Cardiaque continuera de se développer dans le domaine de la santé. En témoigne d’ailleurs l’exemple de l’AFM qui lance à l’occasion du Téléthon 2012 un appel à toutes les entreprises soucieuses d’étendre la démarche de RSE au domaine de la santé.
 
Sous l’effet d’une implication croissante des entreprises dans des démarches de RSE, les acteurs associatifs s’appuient de plus en plus sur le soutien proposé par la sphère entrepreneuriale. Et ce, pour la plus grande satisfaction de tous!
 
T.F.

RETOUR AU SOMMAIRE


Soutenez Mécénat Chirurgie Cardiaque
Soutenez Mécénat Chirurgie Cardiaque