RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
24/01/2013

La croissance verte et le développement durable tirent le marché de l’emploi




Sur le marché du travail, les offres d’emploi du secteur durable progressent. Une étude réalisée par le cabinet Orientation durable a en effet mis en lumière la progression du nombre d’offres d’emploi dans ce domaine d’activité. Toutes les filières ne progressent cependant pas de la même façon. En matière d’emploi verts et durables, certaines ont plus la côte que d’autres.


La croissance verte et le développement durable tirent le marché de l’emploi
Le 10 janvier 2013, le cabinet de recrutement Orientation Durable publiait la troisième édition de son Baromètre des emplois de la croissance verte et du développement durable. Réalisée en partenariat avec la CPGME et l’Express, l’étude estimait à 2219 le nombre d’emplois proposé par les secteurs de la croissance verte et du développement durable en fin d’année 2012. Cela correspond à une progression de 75 % par rapport à fin 2011.
 
Pour réaliser son étude, Orientation Durable s’est intéressée à quatre filières dynamiques et riches en emplois : les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le développement durable, et le travail des ONG et des collectivités. L’étude fait apparaître un dynamisme inégal entre ces quatre filières. Si les secteurs en rapport avec l’énergie s’avèrent être de gros réservoirs d’emplois, il n’en va pas de même pour les ONG, les collectivités, et le métier de la gestion durable de l’entreprise.
 
La filière des énergies renouvelables est véritablement le moteur du marché de l’emploi vert. Il compte à lui seul pour plus de la moitié (1219), des offres d’emplois recensées. Ce sont toutefois les postes commerciaux qui connaissent la plus forte croissance puisqu’ils enregistrent une augmentation de 120 % sur un an. Les offres destinées aux profesionnels de type ingénieur, ou encore juriste accusent pour la part un recul de 6 % par rapport à 2011.
 
En parallèle de cette tendance, la filière de l’efficacité énergétique accuse elle aussi une croissance importante, mais pour un volume d’offres plus restreint. Les offres d’emplois dans cette filière font montre d’une hausse globale supérieure à 130 % depuis 2011. Elle a ainsi été à l’origine de 575 offres d’emplois au mois d’octobre 2012 et la demande de travail pour l’ensemble de ses métiers apparaît en croissance d’après les relevés de cabinet Orientation Durable.
 
Pour sa part, la filière du développement et de la gestion durable est également en croissance avec un total de 117 offres d’emplois en octobre 2012. La filière des ONG et collectivités enregistre la seule véritable contreperformance avec une division par deux des offres d’emplois de la catégorie fundraising. Mais le bilan est loin d’être catastrophique puisque le volume global d’offre d’emploi pour cette dernière filière a tout de même doublé sur un an.
 
Avec ce baromètre, le cabinet de recrutement Orientation Durable dévoile quelques tendances d’autant plus intéressantes que l’emploi demeure la grande victime de la crise économique. Le développement durable continue d’alimenter l’activité des ONG, des collectivités et de faire évoluer les standards managériaux en entreprises. Mais c’est bien le secteur énergétique qui regorge le plus d’emploi. D’après les chiffres du baromètre, c’est également celui où les perspectives salariales sont les plus prometteuses, un chef de projet oeuvrant dans la filière de l’efficacité énergétique pouvant espérer toucher annuellement jusqu’à 50 000 euros bruts. C’est en somme, une bonne nouvelle pour les nouveaux arrivants sur le marché de l’emploi.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche