RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
14/05/2012

Hommage à Nicole Reille




Figure de l’investissement socialement responsable, Sœur Nicole Reille s’est éteinte le lundi 7 mai 2012. Comptant parmi les précurseurs de la démarche d’ISR, elle laisse derrière elle un remarquable héritage bâti main dans la main avec des financiers et des chefs d’entreprise engagés.


Sœur Nicole Reille  - Crédit photo à Jocelyne Lemaire Darnaud (Moi, la finance et le développement durable)
Sœur Nicole Reille - Crédit photo à Jocelyne Lemaire Darnaud (Moi, la finance et le développement durable)
Au début des années 1970, Sœur Nicole Reille est nommée économe de la congrégation Notre-Dame des Chanoinesses de Saint-Augustin. Dans un contexte de vieillissement des membres de cette communauté, Nicole Reille doit alors notamment trouver des solutions de financement pour les retraites de ses coreligionnaires.

En tant que gestionnaire de l’argent de sa communauté, Nicole Reille résout l’équation du financement des retraites de la congrégation Notre Dame en plaçant en bourse l’argent tiré de la vente de biens immobiliers. Visionnaire et soucieuse de respecter des principes éthiques dans ses placements, l’économe de la congrégation crée donc en 1983 l’association Éthique et Investissement pour se porter garante des investissements socialement responsables de la communauté.

La création d’Éthique et Investissement débouche rapidement sur un partenariat avec un représentant du monde de la finance. L’association se tourne en effet vers le Centre Français du Patronat Chrétien (CFPC) et est alors mise en relation avec Luc Meeschaert, directeur d’une société de gestion financière. Meeschaert Asset Management est ainsi retenu par l’association pour sa volonté de faire respecter des critères spéciaux dans la composition du portefeuille de titre d’Éthique et Investissement.

Il est dès lors nécessaire de définir les critères de sélection des placements qui deviendront plus tard ceux du fonds Nouvelle Stratégie 50. Sous l’impulsion de Nicole Reille, l’association se dote d’une charte d’investissement établissant une vingtaine de critères de placement responsable. Baptisé Nouvelle Stratégie 50, le partenariat d'invesstissement entre Éthique et Investissement et Meeschaert Asset Management exclut par exemple de ses placements l’industrie du tabac, de l’armement ou encore des jeux d’argent. En fonction depuis 1970, Nicole Reille souhaitait se doter d’un outil pour faire fructifier l’argent de sa communauté dans le respect des principes de l’Église. Une quinzaine d’années plus tard, elle donnait ainsi naissance à la toute première initiative d’ISR en France.

En 1997, cette première aventure de l’ISR français prend un nouveau tournant avec la création de l’agence de notation Arese. Incorporant des critères sociaux et environnementaux, le travail de cette agence s’inscrit dans une dynamique impulsée par les premières lois sur la communication des politiques sociales et environnementales des entreprises françaises. Arese contribue en effet à valoriser les entreprises répondant aux exigences de l’ISR. La norme change, et Éthique et Investissement jouit dès lors de son statut d’avant-gardiste. Signe du succès, Nicole Reille est d’ailleurs à cette époque sollicitée pour conseiller de très nombreuses banques françaises qui souhaitent constituer un fonds d’investissement socialement responsable.

Animée par ses objectifs ainsi que par sa ferme volonté de faire évoluer les standards, Nicole Reille est ainsi devenue une figure de l’ISR en France et à l’international. Son approche responsable de la finance et de la bourse lui a valu, on l’a vu, la reconnaissance des financiers et des banques, mais aussi de ses pairs. Sœur Nicole Reille, qui mit ses talents d'économe à disposition du Vatican en 2002 après avoir fondé le fonds Nouvelle Stratégie 50, a laissé derrière elle un ouvrage remarquable. Elle est à ce titre célébrée comme l’un des piliers historiques du pont qui se dresse entre les sphères du gain et de la morale.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche