RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
12/09/2018

Cannabis thérapeutique, l’Agence du médicament va se prononcer




L’Agence nationale du médicament (ANSM) a annoncé la création d’un comité pour « évaluer la pertinence » de l’utilisation thérapeutique du cannabis. Une décision qui va dans le sens des déclarations de la ministre de la Santé.


Image libre de droit - Creative Commons
Image libre de droit - Creative Commons
La ministre de la Santé Agnès Buzyn avait ouvert la voie cet été. En juillet dernier elle avait en effet déclaré que l’usage thérapeutique du cannabis était envisageable dans la mesure où il n’y aurait pas de médicaments apportant les mêmes bénéfices. Rien de surprenant donc à voir l’Agence nationale du médicament (ANSM) s’approprier le dossier. « Autorisé dans plusieurs autres pays, le cannabis thérapeutique pourrait faire son apparition en France. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a créé un comité pour "évaluer la pertinence de développer en France l'utilisation thérapeutique du cannabis". Il rendra ses premières conclusions "d'ici la fin de l'année", a annoncé l'agence, lundi » nous apprend L’Express.

Alliant les retours d’expériences de l’étranger et analyses scientifiques, le comité assure qu’il prendre aussi l’avis des patients. « Nommé pour un an, ce comité scientifique spécialisé temporaire devra évaluer "l'intérêt thérapeutique du cannabis pour le traitement de certaines pathologies" et "les modalités de mise à disposition du cannabis dans le cadre d'une utilisation médicale" » lit-on plus loin. Ici, c’est surtout la possibilité de fumer du cannabis pour des raisons médicales qui est en jeu. En effet, les médicaments à base de cannabis peuvent depuis 2013 recevoir une autorisation de mise sur le marché.

Il est évident que le gouvernement cherche à déplacer le plus possible le dossier dans le sphère scientifique et médicale pour éviter les débats idéologiques ou politiques. « Dans une tribune publiée en juillet, plusieurs élus PS, LREM et EELV ont demandé la légalisation du cannabis à usage thérapeutique, qui pourrait selon eux apaiser les souffrances de 300 000 patients, en rappelant qu'une trentaine de pays ont légalisé partiellement ou totalement le cannabis à usage médical. Ces élus et médecins font valoir "l'efficacité du produit dans la gestion de la douleur chronique, les troubles physiques provoqués par les chimiothérapies et les spasmes musculaires liés à la sclérose en plaques". » continue L’Express





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale