RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
22/02/2019

Handicap et travail : les engagements du ministère de la justice




Le ministère de la Justice a organisé un colloque européen sur le handicap et le travail en février. Un événement qui avait pour but de favoriser les échanges de bonnes pratiques entre les acteurs publics et privés.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Pour mieux agir, le ministère de la Justice a cherché à savoir ce que faisaient les entreprises et administrations les plus avancées. Le ministère a ainsi organisé un colloque européen sur le handicap au travail les 7 et 8 février à Paris. « Ce colloque nous offre l'opportunité d'aborder un grand nombre de questions, il nous donne l'occasion d'échanger nos bonnes pratiques et de s'inspirer des uns, des autres pour améliorer ce que nous construisons ensemble (...) Il sera l'occasion de prendre formellement de nouveaux engagements en faveur de l'insertion professionnelle des personnes handicapées » a commenté la garde des Sceaux, Nicole Belloubet.

Par communiqué le ministère explique que « Les échanges ont permis une approche comparée des pratiques d'autres administrations et entreprises publiques et privées, françaises et étrangères. Organisé en plusieurs tables rondes, l’événement a abordé les thèmes de l'embauche des agents en situation de handicap, leur représentation, le rôle des encadrants, le handicap psychique ainsi que les politiques innovantes du ministère et des partenaires comme l'accessibilité numérique. » Intervenants issus de l’administration mais aussi du secteur privé sont venus enrichir les discussions pour leur donner le plus possible d’autorité.

Au terme de ces deux jours, cinq engagements ont été formulés. « Le premier engagement consiste à la mise en place d'une nouvelle procédure de recrutement garantissant l'embauche de personnes en situation de handicap. A cette fin, l'ensemble des services du ministère participera au duo day 2019 et des partenariats avec des universités seront signés pour faciliter l'insertion professionnelle d'étudiants handicapés » commence le communiqué. Les autres promesses concernent l’accompagnement des agents handicapés par des spécialistes, la formation des fonctionnaires sur l’accueil, la déclinaison des pratiques vertueuses sur tous les territoires et enfin « le cinquième engagement prévoit la professionnalisation des correspondants handicap locaux, en administration centrale et sur les territoires. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter