RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
04/04/2019

Une quarantaine d’ours comptabilisés dans les Pyrénées




D’après les chiffres de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), la population d’ours brun dans les Pyrénées progresse. Une bonne nouvelle qui confirme les indices laissant penser que l’espèce se réapproprie bien cette zone franco-espagnole.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
A cheval sur la France, l’Espagne et Andorre, quarante-six ours brun demeureraient dans les Pyrénées. Le chiffre publié par l’Office nationale de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) montre que la présence de l’espèce dans cette zone progresse. « A ce stade, les résultats provisoires établissent un effectif minimal détecté de 40 ours en 2018, intégrant les 2 ourses réintroduites en Béarn en octobre (Claverina et Sorita). Le suivi de la population d'ours en 2018 a par ailleurs permis de corriger les chiffres de l'année 2017. La détection de 3 ours supplémentaires en 2018, vivants mais non repérés en 2017, ajoute 3 individus à l'effectif minimal détecté de 2017. La population totale en 2017 s'est ainsi établie à 46 ours sur l'ensemble des Pyrénées (France, Espagne, Andorre) » souligne le ministère de la Transition écologique et solidaire. Et d’ajouter que « A l'heure où sont lancées les discussions sur la nouvelle feuille de route de l'Etat visant la conciliation des activités de pastoralisme avec la présence de l'ours, le ministère de la Transition écologique et solidaire réaffirme sa volonté de la construire en lien étroit avec les acteurs locaux, notamment les professionnels de l'élevage, confrontés aux problèmes de prédation de leur cheptel ».
 
En s’appuyant sur les données de l’ONCFS, le ministère soutient la feuille de route initiée par le préfet d’Occitanie. Ce document qui doit être bouclé le 7 avril doit permettre de stabiliser la présence des ours bruns sans mettre en danger les activités locales. Un travail qui sera d’autant plus essentiel que les animaux semblent avoir pris possession d’un vaste territoire. « L'aire de répartition de l'espèce dans les Pyrénées est de 7 400 km², soit 1 400 km² de plus qu'en 2017. Elle s'étend des Pyrénées-Orientales et à l'Aude jusqu'à la Navarre. Cet accroissement de l'aire de répartition de l'ours est principalement lié aux grands déplacements exploratoires des deux femelles Claverina et Sorita suite à leur lâcher dans le Béarn, ainsi qu'à la dispersion d'un individu à la limite des départements des Pyrénées-Orientales, de l'Aude et de l'Ariège. L'aire de répartition conforte aussi sa progression vers le sud, dans la région de l'Alta Ribagorça en Catalogne, avec la détection d'au moins un mâle sub-adulte » précise l’ONCFS.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter