RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
23/07/2019

Une loi anti-gaspillage pour une économe circulaire ?




Moins de plastique, moins de gaspillage, une meilleure information pour faciliter le tri et le recyclage. Plus d'emplois et de réemploi : c'est une loi qui nous concerne tous, jusqu'au moindre geste de notre quotidien. Une de ses mesures, portant sur les invendus, a été présentée le 4 juin dernier par Édouard Philippe, Premier ministre et Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
« Je veux bien trier, mais franchement, on n'y comprend rien ». « Tu as vu ces articles neufs qui sont détruits ? ». « Acheter éthique ? Pourquoi pas. Mais comment savoir que mon produit est sain pour l'environnement ? ». Les Français s'interrogent, au quotidien, sur la manière d'agir concrètement pour le climat. Fruit de plusieurs mois de concertation autour de la Feuille de route pour l'économie circulaire, le projet de loi anti-gaspillage a été envoyé aux membres du Conseil national de la transition écologique (CNTE). Il a été présenté en Conseil des ministres le 10 juillet dernier.

Brune Poirson a ainsi présenté le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire. Se déclinant en 4 orientations, le projet de loi vise à stopper le gaspillage pour préserver nos ressources ; mobiliser les industriels pour transformer nos modes de production; informer pour mieux consommer ; et enfin, à améliorer la collecte des déchets pour lutter contre les dépôts sauvages.

L'économie circulaire, c'est l'écologie du quotidien des Français. Le tout jetable, le gaspillage, l'incinération, la mise en décharge ne peuvent plus être la solution dans un monde où il faudrait 5 planètes si l'ensemble des êtres humains vivaient comme des Européens. Pour être réalisée, la transition écologique doit être solidaire et donc désirable. C'est là tout l'objectif de ce projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire : remettre du sens dans notre économie pour faire en sorte qu'elle tourne plus rond.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter