RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
10/04/2019

Une jeunesse « autonome » pour œuvre en faveur de l’environnement

Sébastien Arnaud



A l’occasion du huitième Forum de la jeunesse des Nations Unies, l’importance du Programme de développement durable 2030 a été souligné. Mais pour que les jeunes contribuent pleinement, il reste encore de nombreux combats à mener pour favoriser leur autonomie, a souligne l’organisation internationale.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les appels à la mobilisation sur l’environnement de la jeunesse ont souligné le rôle de cette dernière. Une société en bonne santé démocratique et institutionnelle veille particulièrement sur les jeunes sont l’avenir. C’est ce que rappelle le huitième Forum de la jeunesse organisé par les Nations Unies. Par communiqué l’ONU Environnement explique les grandes lignes de ce rendez-vous : « 800 jeunes et 34 ministres qui se préparent à trois grands rendez-vous importants sur la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030. Réuni cette année sur le thème « Des jeunes autonomisés, intégrés et égaux », le Forum s'attaque à six des 17 objectifs fixés, à savoir l'éducation de qualité, la croissance inclusive et le travail décent, la réduction des inégalités, l'action climatique, les institutions fortes et les partenariats. »
 
Pour que les jeunes participent pleinement aux engagements en faveur de l’environnement, il y a encore beaucoup à faire. « Les jeunes représentent 16% de la population mondiale mais les chiffres restent alarmants : 138 millions d'entre eux sont privés d'école dans les pays à faible revenu, 145 millions sont des travailleurs pauvres et 65 millions, des chômeurs. Des millions de jeunes vivent dans des environnements vulnérables, à cause de leur race, de leur ethnie, de leur religion, de leur orientation sexuelle, de leur affiliation politique ou des changements climatiques. »
Comme en réaction aux appels des jeunes à leurs gouvernements ces dernières semaines, l’ONU rebondit. « La vocation du Forum est précisément de maintenir un dialogue substantiel entre les jeunes et les États pour avancer dans la mise en œuvre du Programme 2030, a expliqué l'Envoyée pour la jeunesse. Profitant du dialogue au cours de la table ronde sur le thème « Programme 2030 par les jeunes : œuvrer avec et pour les jeunes », les jeunes autochtones et les jeunes handicapés ont fait observer que l'objectif 10 de développement durable sur la réduction des inégalités ne s'adresse pas à eux. »
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter