RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
04/01/2018

Suède, championne du monde du recyclage




En Suède, seulement 1% des ordures ne sont pas recyclées. Un chiffre impressionnant qui s’explique par la capacité du pays à avoir sensibilisé la population et transformé le recyclage en business lucratif.


ILD
ILD
En Suède, 99% des déchets sont recyclés. Le chiffre est impressionnant et prend des airs de leçons pour la France où la proportion de déchets recyclés peinent à atteindre 50%. « Dans certains centres commerciaux du pays, 100% des produits sont recyclés, un concept unique au monde. La Suède  veut aller encore plus loin et s'est fixée un nouvel objectif. D'ici trois ans, le pays espère réutiliser 100% de ses déchets et éliminer totalement les décharges » ajoute France TV Info qui publie l’information par un article et un reportage sur son site.
 
Pour expliquer ces résultats exceptionnels, la chaine d’informations en continu, en dit plus sur la culture locale en la matière : « La culture du recyclage est profondément ancrée dans les esprits en Suède. Chez les particuliers, tous les déchets sont triés méticuleusement. Les règles sont précises, pas question de mélanger les déchets. Chaque zone résidentielle a une station de tri avec, à chaque fois, pas loin de sept bennes différentes. En moyenne, les Suédois déposent dans ces stations de tri 480 kilos de déchets par personne et par an. »

La sensibilisation est clé, mais ce n’est pas suffisant pour comprendre. Un article plus ancien du même site France TV Info donne une part de l’explication en montrant que pour les habitants c’est avant tout une question de rentabilité. « La récupération est vue en Suède comme un mode de fonctionnement rentable à visée commerciale. "Le plus important, quand vous voulez ouvrir une boutique ici, c'est de vouloir gagner de l'argent et sauver le monde à la fois", explique Anna Bergström, la fondatrice du centre commercial ReTuna ». »

Il faut dire qu’avec autant de déchets triés et prêts pour être recyclés, c’est l’assurance du développement d’une filière professionnelle dédiée. Les ordures recyclées sont ensuite transformées en ressources diverses : chaleur, électricité, biofertilisants, biogaz, papiers. Entreprises rentables et emplois évidemment à la clé. 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche