RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
14/01/2019

Seulement 17,5% de renouvelable dans l’ensemble de l’Union européenne




Eurobserv’er vient de publier son rapport sur le développement des énergies renouvelables de l’Union européenne en 2017. Avec une croissance de 3,8% entre 2016 et 2017 pour une part totale de 17,5%, l’UE ne devrait pas atteindre ses objectifs dans les prochaines années.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les reculs tonitruants des Etats-Unis dans le domaine de la transition énergétique ont tendance à nous faire oublier nos propres manquements. La France et l’Union européenne ont beau continuellement montrer du doigt Washington, les dernières données montrent que les objectifs ne sont pas tenus. D’après Eurobserv’er, l’observatoire européen des énergies renouvelables, les énergies renouvelables progressent mais restent ultra minoritaires. Les chiffres publiés la semaine dernière sont ceux de l’année 2017. On apprend ainsi que durant cette année 203 Mtep issus des renouvelables ont été produits, contre 195,5 Mtep en 2016, soit une progression de 3,8%. Au total les énergies renouvelables représentent 17,5% de la consommation brute d’énergie de la zone.

Si l’on regarde chaque colonne de consommation d’énergie, le renouvelable progresse partout. En revanche les énergies fossiles restent très largement la norme, loin des discours politiques qui depuis l’Accord de Paris expliquent que nous sommes à l’aube d’un changement de paradigmes. « L’observatoire estime que 11 Etats membres ont atteint leurs objectifs de 2020 : la Suède, la Finlande, le Danemark, la Croatie, l’Estonie, la Lituanie, la Roumanie, la Bulgarie, l’Italie, la République Tchèque et la Hongrie. « Quatre pays sont à plus de 90 % de l’objectif remplis : l’Autriche, la Lettonie, le Portugal et la Grèce », ajoute Eurobserv’er. Selon le classement des pays ayant la plus grande part de sources renouvelables dans leur consommation brute d’énergie finale, la France se classe 16e, avec 16,3 %. Soit 0,2 % de plus qu’en 2016. A noter que l’objectif de la France à l’horizon 2020 est d’atteindre 23 % d’énergies renouvelables. La Suède est première du classement avec 54,4 % (objectif 2020 : 49%) » liste le site spécialisé Environnement Magazine . Des niveaux qui devraient faire réfléchir à deux fois nos dirigeants avant de se présenter en chevalier blanc de la lutte contre le réchauffement climatique.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter