RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
06/06/2019

Services : les Français consomment français




Contrairement aux biens de consommation, les services consommés par les Français sont principalement tricolores ce qui hausse considérablement la moyenne du « made in France ». A l’inverse, vêtements, produits informatiques et biens de consommations sont en grande partie fabriquées à l’étranger.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
D’après l’Insee, 81% de la consommation des ménages français est fabriquée en France. Une proportion surprenante mais qui s’explique principalement par les services. En étudiant les chiffres de 2015, l’Institut de statistiques montre une large disparité selon les produits dont on parle. « Il ressort que 81% de la consommation des ménages français est « made in France ». Cette tendance de consommation est portée par la consommation en services (logement, transports, loisirs, culture, hôtels cafés-restaurants) de ménages, très « made in » hexagone (91%), et qui représentent 80% de leur budget total. En revanche, seulement un produit manufacturé sur trois (36%) acheté en 2015 était « made in France ». Les machines ainsi que les équipements électriques, électroniques et informatiques sont en effet les biens les plus fréquemment importés, à 92,5%, tandis que les services, plus difficilement délocalisables, ne le sont qu’à 9,4% et les activités immobilières à 2,5% » rapporte Le Figaro.

Du côté de l’alimentation la situation est intermédiaire avec 60% de produits alimentaires consommés qui ont été fabriqués en France. Des données à relativiser puisque depuis 2015 la situation peut avoir évolué dans un sens ou dans l’autre. Mais les tendances soulignées restent intéressantes. Les retraités par exemple et les cadres dépensent plus en logement s et en services culturels qui sont « made in France ». Les personnes moins aisées dépensent une part plus importante en biens de consommation du quotidien et alimentation qui sont étrangers.

« Les produits importés, consommés en France, proviennent principalement d’Allemagne (produits manufacturiers, denrées alimentaires, transports, activités informatiques), des États-Unis (pétrole raffiné), de Chine (produits informatiques, équipements électriques, textiles), du Royaume-Uni, d’Espagne (véhicules), d’Italie (denrées alimentaires) de Belgique (construction), ou encore de Suisse (équipements électroniques et optiques). Entre 2005 et 2015, les importations de textiles et de produits informatiques chinois ont augmenté sensiblement (+3,9 %) alors que les importations de produits italiens, surtout dans le textile, ont reculé de 2,5 %, note encore l’Insee. Les importations de produits allemands ont également grimpé (+12% environ) sur cette période » ajoute le quotidien français.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter