RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
05/06/2018

Risques naturels : le BRGM et l’ONF confirment leur alliance




Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et l’Office national des forêts (ONF) renforcent leur partenariat. Les deux organismes partagent leurs compétences dans le domaine de la gestion des risques naturels.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
La gestion des risques naturels est un domaine particulièrement exigeant pour les observateurs des milieux naturels. C’est une mission délicate, une responsabilité importante alors que les marges d’erreurs sont forcément importantes. Et c’est précisément parce que prévoir est plus ardu que comprendre que l’ONF et le BRGM ont décidé d’unir encore plus leurs forces. « Ce 31 mai 2018, Michèle Rousseau, présidente-directrice générale du BRGM et Christian Dubreuil, directeur général de l'ONF, ont signé un accord-cadre pour renforcer et pérenniser leur partenariat sur les cinq prochaines années. Dans le cadre des actions de recherche et de développement conjointes, cet accord va permettre d'élaborer de nouveaux outils et d'améliorer les méthodes nécessaires à la production de connaissances scientifiques et technologiques » annonce un communiqué du Bureau de recherches géologiques et minières.

En se rapprochant encore plus de l’Office national des forêts, l’organisme espère accentuer un partage de compétences sur trois axes communs de recherche : Prévention des risques naturels : risques littoraux et risques gravitaires géologique. « La collaboration entre le BRGM et l'ONF est historique et a déjà fait ses preuves en matière de prévention des risques naturels. En 2017, elle a permis la parution du "Guide de gestion des dunes et des plages associées. Actuellement sur cet axe, plusieurs projets sont à l'étude, notamment : la quantification par drones de l'érosion éolienne sur les dunes domaniales ;   le rôle des nappes phréatiques dans le maintien d'une végétation fixatrice du sable ;  ou encore le travail sur des solutions opérationnelles de traitement de falaises littorales à l'aide des outils développés dans le cadre de la restauration des terrains en montagne », ajoute le communiqué.

Ensemble, BRGM et ONF, vont travailler sur des dossiers internationaux et notamment en Centrafrique. « les deux établissements mèneront conjointement des actions sur différentes thématiques (risques littoraux et gravitaires, réhabilition des sites affectés par l'extraction minière) sollicitées par des acteurs publics ou privés », précise le texte.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale