RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
15/10/2018

Records de chaleurs en France pour un mois d’octobre

Sébastien Arnaud



Plusieurs villes de France ont enregistré des températures inédites en ce mois d’octobre avec parfois plus de dix degrés de plus que la normale de saison. Une situation partagée par d’autres pays européens et notamment l’Allemagne et les pays Scandinaves.


Creative Commons - Piabay
Creative Commons - Piabay
« Vous trouvez ça normal ? », interrogeait un des slogans de la marche pour le climat à Paris en soulignant la forte température enregistrée le 1 » octobre. A l’occasion de cette grande marche organisée pour appeler à réagir face au réchauffement climatique, Météo France a enregistré des températures inédites. « Passé le 10 octobre, on n’avait jamais relevé des températures aussi chaudes du côté de Nevers, Bordeaux ou Nancy", avec respectivement 29,4°C, 28,8°C et 26,5°C, a fait savoir Marion Pirat (prévisionniste Météo France NDLR). Si la journée de samedi est restée très douce et ensoleillée sur l’ensemble du territoire, "on ne devrait pas battre de nouveau ces records ce week-end", a estimé la prévisionniste, même si cela devrait "se jouer à quelques dixièmes" de degrés. En Nouvelle-Aquitaine ce samedi, comme à Biarritz ou Lacanau, les plages ont connu une affluence digne des plus beaux jours de juillet ou août » rapporte le quotidien Sud Ouest.

Difficile à rater, cet épisode inédit de chaleur s’est notamment ressenti sur les littoraux avec des plages assaillies de baigneurs. Les températures ont atteint des niveaux parfois supérieurs de dix degrés aux normales dans les terres et dans le Nord et de cinq degrés en Méditerranée. « Un phénomène qui touche quasiment toute l’Europe, selon l’observatoire Keraunos. Les températures observées ce samedi sont ainsi supérieures de 12 degrés aux moyennes de saison en Allemagne et en Scandinavie, avec plus de 20°C en Suède et 28°C sur le nord de l’Allemagne… L’arrivée de la pluie, samedi par l’ouest, devrait faire chuter les températures, baisse qui se généralisera dimanche au reste du territoire » observait le quotidien régional. Mais avec des inondations apocalyptiques dans le Sud de la France (Aude en particulier) et des pluies très abondantes, les forces naturelles n’ont pas terminé de s’inviter dans l’actualité





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche