RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
10/10/2018

Publication d’un document dédié à la RSE en logistique

Sébastien Arnaud



Le Ministère de l’Economie a annoncé la publication du référentiel RSE en logistique. Un document très attendu par le secteur qui s’organise en prévision du projet « France Logistique 2025 ».


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Fin septembre le ministère de l’Economie et des finances avait annoncé la publication du référentiel RSE en logistique. Le document est finalement public et disponible gratuitement en ligne pour les acteurs du secteur. « Porté par la Direction générale des infrastructures des transports et de la mer (DGITM) au sein du ministère des transports, le référentiel RSE en logistique était l’un des éléments du programme France Logistique 2025 décidé en conseil des ministres en mars 2016. Il est une co-construction entre les acteurs professionnels, les collectivités publiques et certaines ONG » explique le site spécialisé Stratégies Logistiques.

Le document a pour vocation d’aider les entreprises à s’y retrouver dans leur démarche RSE sur les questions de logistiques. Un guide méthodologique et pratique qu’ils peuvent trouver sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. Avec cinq fascicules et un total de deux cents pages, les entreprises qui prennent au sérieux la question ont désormais une riche matière sur laquelle s’appuyer. « Selon ses promoteurs, l’objectif du référentiel est d’établir "un lien robuste entre la RSE telle qu’elle est définie dans les grand standards internationaux et la réalité des activités logistiques". Cela, avec la double mission d’accompagner concrètement les entreprises dans la mise en place d’une démarche RSE et de favoriser les échanges entre donneurs d’ordres et prestataires autour du sujet RSE lors de la passation des appels d’offres ou à l’occasion du pilotage des activités au quotidien » ajoute le site spécialisé.

Le secteur est plus spécifiquement concerné étant donné que le document se focalise sur cette activité sans élargir sur la chaine d’approvisionnement. « Le référentiel couvre l’ensemble des opérations relatives aux flux physiques des marchandises (transport, entreposage, manutention, emballage) ainsi que les flux d’informations qui leurs sont associés. Il ne s’agit pas de supply-chain management, donc on ne parle pas de la gestion de la demande ni des questions spécifiques à la production ni de S&OP (Sales & Operations Planning), etc » a expliqué Laurent Grégoire, cité par Stratégies Logistiques, qui a supervisé le travail.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche