RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
13/01/2020

Pierre Bourdieu et les formes de Capital




Pierre Bourdieu (1930-2002) propose une nouvelle façon d'aborder la notion de Capital qui ne se réduit pas à des ressources matérielles (revenus, patrimoine...). Selon l'auteur, il convient d'adjoindre au Capital économique, d'autres formes de capital tout aussi importantes, comme le capital culturel, social et symbolique. Ces différentes formes de capital sont en mesure d'expliquer la persistance des inégalités sociales et la difficulté des individus à pouvoir sortir de leurs conditions. L'approfondissement de la sociologie marxiste constitue l'un des principaux apports de Pierre Bourdieu.


Pierre Bourdieu, painted portrait - © Thierry Ehrmann (Flickr / CC)
Pierre Bourdieu, painted portrait - © Thierry Ehrmann (Flickr / CC)

Les différentes formes de Capital

Le capital représente les avantages hérités de son environnement social et familial. Le sociologue Pierre Bourdieu distingue quatre formes de Capital. Le premier type de Capital donné à un individu correspond au Capital économique (revenus et patrimoines, biens matériels, moyens de production, ressources financières) qui permet d'exercer un pouvoir de domination des classes favorisées sur les autres catégories de la Société. On peut définir le capital économique comme l’ensemble des possessions matérielles et monétaires qui contribuent  à favoriser les relations de domination entre agents.

Mais pour Pierre Bourdieu, ce pouvoir de domination ne se résume pas à la conception Marxiste de la richesse qui peut prendre d'autres formes tout aussi importantes pour intégrer certains espaces sociaux (1). Le sociologue met notamment en avant l'importance du Capital culturel (savoirs, diplômes, connaissances, savoir être, langage, culture générale, biens culturels, modes d'apprentissage, savoir vivre) qui à bien des égards peut contribuer à donner des clés spécifiques à un individu dans sa manière de se représenter le monde, de penser et d'agir. P. Bourdieu entend ici par « culture », aussi bien le rapport entretenu avec les œuvres d’art ou de l’esprit (système de connaissances) que les façons de vivre et de se comporter (goûts et style de vie).

La troisième forme de Capital, essentielle à un individu pour réussir dans sa vie personnelle et professionnelle, concerne le Capital social, à savoir la structure de son réseau et le degré d'utilité de ces relations. La qualité du réseau se mesure à la fois à sa taille (nombre de personnes mobilisables) et à son importance (dominants économiques, experts, spécialistes...).

​Enfin, le sociologue Pierre Bourdieu pointe le rôle du Capital symbolique,  qui permet à un individu d'obtenir une certaine "aura", une reconnaissance sociale (marque de prestige) au sein de son environnement, par le biais de prix, distinctions (médailles) ou systèmes honorifiques (titres).

Le capital est rarement "acquis", mais bien souvent "attribué"

Les capitaux économiques, culturels et sociaux ne font pas que « classer » les individus. Ils leur confèrent aussi un pouvoir sur les autres (relations de domination), et notamment sur ceux qui en ont le moins (défavorisés, exclus, marginaux). Selon l'auteur, cette asymétrie est d'autant plus problématique, que les dons en capitaux relèvent bien souvent de capitaux attribués par héritage et non acquis par le mérite.
 
Le capital "acquis" reviendrait à disposer d'attributs économiques, sociaux, culturels, symboliques, obtenus à la suite d’une action ou d’un travail. Mais bien souvent, le capital reçu par l'individu est lié à un état de fait (naissance, sphère familiale, milieu social) qui va très tôt, le doter d'atouts économiques mais aussi d'Habitus (2) lui permettant de savoir comment penser et agir dans certains cercles économiques ou sociaux.  Il s'agit par conséquent d'un capital "attribué" et non "acquis". L’héritage économique mais aussi culturel  apparaissent dès lors comme le principal vecteur de reproduction de la hiérarchie sociale. Or pour l'auteur, l'Ecole, loin de corriger ces disparités, va au contraire, prolonger cette réalité sociale, en appliquant les règles définies par la classe dominante (valeurs, normes, attitudes et comportements). Elle contribue de de ce fait à consolider la position sociale des personnes issues de la classe dominante.

Dès lors, il devient possible pour les agents dominants de jouer la distinction (3), concept fondamental chez P. Bourdieu, pour affirmer une identité propre et distinctive, et imposer aux autres une certaine vision du monde social. Cette accumulation de ces différentes formes de Capital par la classe dominante permet ainsi de créer une structuration inégalitaire de la société, selon la capacité des classes à disposer des différentes formes possibles de dons en capital. Les classes totalement dominées disposent généralement d’un faible capital, sur le plan économique, culturel, social et symbolique, qui va les conduire à se reproduire entre elles, en perpétuant leurs Habitus. De telles dispositions va alors les rendre inéligible à certains cercles de connaissances et de pouvoir (Grandes Ecoles, Haute Administration, Grandes Entreprises, sphères culturelles) et permettre "mécaniquement" la reproduction sociale des élites.

Conclusion

Le sociologue Pierre Bourdieu a eu le mérite de reprendre la notion fondamentale du Capital de Karl Marx, en y apportant une analyse approfondie et multidimensionnelle (4). Son travail permet de mieux appréhender les relations de domination dans la société, en soulignant l’importance des facteurs culturels et symboliques dans les mécanismes de reproduction des hiérarchies sociales . Il propose une sociologie du « dévoilement » (issue de la tradition marxiste), qui enquête sur les « vraies » contraintes pesant sur les agents dans la Société. Une de ces questions consiste à comprendre les raisons de la persistance de relations sociales inégalitaires et comment ce monde perdure à travers les dons en capital (patrimoines et habitus) et l'absence de véritables régulateurs au niveau de la Société. Selon cet auteur, l'Ecole tend par exemple à renforcer la reproduction sociale, à travers un renforcement du capital culturel et social des agents qui dominent le Système (prédominance de la culture générale et des arts classiques). De ce fait, pour Pierre Bourdieu, le fait de disposer de capitaux "attribués" et non "acquis", dès la naissance, crée les conditions de rapports asymétriques, même s'ils sont involontaires et inconscients. Le sociologue qualifie cette situation asymétrique, de "violence symbolique". La violence symbolique est un mécanisme de domination sociale, où un groupe social impose aux autres, des choix, des opinions, des comportements, en les rendant légitimes et universels, alors qu'ils sont situés socialement. Le pouvoir symbolique est donc particulièrement pernicieux car "intériorisé". Il apparaît plus naturel que la violence physique ou psychologique. Il contribue ainsi à ce que chacun considère cette forme de domination comme légitime. Or ce consentement de la part même des personnes qui la subissent n'en demeure pas moins d'une violence inouïe, en raison de son intensité (renforcement des inégalités) et de sa durabilité (persistance de liens de domination).

Pour aller plus loin

Bourdieu P., Passeron J-C., La reproduction, Les Editions de Minuit, 1971.
Bourdieu P., La Distinction: critique sociale du jugement, Les Editions de Minuit, 1979.
Bourdieu P., Langage et pouvoir symbolique, Seuil, 2001. 
Bourdieu P., « La lecture de Marx : à propos de "lire le Capital" », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 1, nos 5-6,‎ novembre, 1975, p. 65-79.
Bourdieu P., « Les sciences sociales et la philosophie », Actes de la recherche en sciences sociales, nos 47-48,‎ juin, 1983, p. 45-52.
Bourdieu P. (1997), « Le champ économique », Actes de la recherche en sciences sociales, no 119,‎ septembre, p. 48-66.
Meier O., Barabel M., Manageor, Dunod, 2015.

Notes

(1) A l'appui des travaux de M. Weber et de K. Marx, Pierre Bourdieu va développer le concept d'espace social traversé par des rapports de domination, où ce que l'on voit (ex: relation cordiale entre deux personnes) ne traduit pas ce qui se passe dans les faits (rapport de domination symbolique). La place d'un individu dans un espace social donné, dépend de sa dotation dans les différents capitaux (économique, culturel, social, symbolique) et va se traduire dans sa manière d'être et d'agir dans un espace social donné . Le rapport de domination sera donc implicite, sous-entendu mais bien réel, grâce au recours à différents éléments symboliques, comme la tenue vestimentaire, le choix de certains sujets (l'Art, la chasse, la littérature), la richesse du vocabulaire, la prononciation de certains mots, les habitudes sociales ou les gestes de politesse (savoir-vivre).

(2) Empruntée  à Aristote et à Saint Thomas d’Aquin, la notion d’habitus occupe une place centrale dans la sociologie de Pierre Bourdieu. Les habitus relèvent de schémas de perception (manières de percevoir le monde), d’appréciation (manières de le juger) et d’action (manières de s’y comporter) hérités puis mis en œuvre par les individus. Cette notion explique en grande partie la richesse du capital culturel et son importance dans la hiérarchie sociale des individus.

(3) Pierre Bourdieu montre dans La distinction que les pratiques culturelles sont en apparence le fruit de préférences individuelles. En réalité, elles dissimulent une logique sociale qui se superpose à la lutte des classes. La distinction est donc le reflet de la position sociale. L'auteur affirme en effet que les pratiques et les jugements culturels s’inscrivent dans une hiérarchie sociale où les personnes sont classées en fonction de leur légitimité. Ainsi, certains domaines culturels seront considérés comme nobles (par exemple les arts classiques), tandis que d’autres le seront beaucoup moins, à l'instar des chansons de variété. Les pratiques sont dès lors déterminées par des "stratégies" permettant à l’individu de s’intégrer à une classe, en se distinguant des autres.

(4) Les travaux de Pierre Bourdieu font également référence aux travaux de E. Durkheim sur le déterminisme (principes de causalité) et de C. Levi-Strauss sur le structuralisme, qui permettent de mieux expliquer les mécanismes de reproduction sociale.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter