RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
24/05/2018

Pavillons bleus, le label environnemental pour 399 plages françaises

Sébastien Arnaud



Le label environnement pour les plages et ports de plaisance vient d’être décernés à des lieux de tourisme en France. 399 plages et 107 ports sont récompensés pour la qualité de l’eau pour la baignade, la France est ainsi le troisième pays derrière la Grèce et l’Espagne.


ILD Creative Commons - Pixabay
ILD Creative Commons - Pixabay
A quelques semaines du grand départ en vacances, le choix des plages sur lesquelles jeter son dévolu est crucial. Plusieurs critères entrent en jeu pour faire son choix et parmi eux, la qualité de l’eau est essentielle. Mis à part l’expérience et les impressions lorsque l’on se baigne, ces sont les fameux pavillons bleus qui sont considérés comme les plus fiables. La nouvelle édition actualisée 2018 est donc un petit événement, suivi de très près par les communes concernées qui peuvent s’en servir comme argument pour les touristes.

« Chaque année, vous posez votre serviette à Saint-Palais-sur-Mer (Charente-Maritime) ou à Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine). Eh bien cet été, vous y verrez flotter un pavillon de couleur bleue. Ces deux communes font en effet partie des 186 localités françaises bénéficiant de ce label synonyme d’environnement de qualité. 399 plages et 107 ports de plaisance pourront l’arborer pendant la période estivale » relève Le Parisien-Aujourd’hui en France .

En 33 ans d’existence, le Pavillon bleu s’est installé comme la référence dans le domaine de la labellisation des plages et ports de plaisance. « Pour obtenir le Pavillon bleu, nos critères sont de plus en plus sévères. Nous prenons par exemple en compte la moyenne des analyses des quatre dernières années pour mesurer la qualité de l’eau et n’accordons le label que si la qualité est excellente. Et nous avons imposé qu’il y ait au moins une plage de la commune accessible aux handicapés. » explique au quotidien national le responsable du label, Thomas Joly.

Plusieurs paramètres sont pris en compte dans l’évaluation de la politique d’une municipalité. Les déchets, la sensibilisation du public sur l’environnement ainsi que les gestes antipollution et la gestion de l’eau. « Et certains critères sont impératifs pour voir un jour flotter le Pavillon bleu sur sa plage. Les élus doivent notamment mener une politique « de lutte contre les décharges sauvages », installer des poubelles de plage et veiller à la propreté de leur sable, prévenir et limiter là où se développent les algues vertes ou lutter dans les ports contre le camping-caravaning sauvage », précise Le Parisien. Cinquante-six pays se sont mis au Pavillon Bleu et la France avec 505 sites labellisés est en troisième position, derrière la Grèce (534) et l’Espagne (691).





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche