RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
21/11/2018

Numéro équilibriste du gouvernement sur les taxes du carburant vers le budget général




Le projet de loi de finances rectificatives (PLFR) prévoir que 577 millions d’euros de la taxe des carburants soient transférés vers le budget général. Une annonce difficile à assumer par le gouvernement alors que le mouvement des gilets jaunes ne s’est pas encore épuisé.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Les gilets jaunes reprochent au gouvernement de nouvelles taxes pour les catégories sociales les plus faibles. La majorité présidentielle répond que les taxes sur les carburants sont là pour lutter contre le tout essence et favoriser la transition écologique. Mais l’argument est de plus en plus difficile à tenir alors que le projet de loi de finances rectificatives (PLFR) de 2018 semble dire le contraire. La chaine Public Sénat a en effet relevé que 577 millions d’euros des recettes da la taxe sur les carburants vont être transférés vers le budget général.

« Les dépenses de l'État en matière de transition écologique ont été plus faibles que prévu en 2018, précise la chaîne, d'où la réaffectation de ces près de 600 millions d'euros au budget général. Et ce malgré les demandes des députés de gauche de consacrer cet excédent à l'écologie. De son côté, le gouvernement explique que la TICPE rapporte 34 milliards d'euros qui suffisent à financer intégralement le budget du ministère de la Transition écologique et solidaire » commente Le Point. De son côté le ministre de l’Action et des comptes publics Gérald Darmanin a expliqué que le transfert des recettes pourrait permettre de contribuer au financement de l’école, de l’armée ou du coût de la dette.

« Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a également tenu à préciser que ces 577 millions d'euros étaient simplement « des crédits alloués non utilisés en 2018 » et non des « euros en moins pour la transition écologique ». Il a également annoncé, sur Twitter, que son ministère « recevra près de 600 millions d'euros supplémentaires d'ici la fin de l'année ». Des sommes destinées notamment au financement des primes à la conversion des véhicules » continue le magazine.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche