RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
31/01/2019

Nicolas Hulot militant, le retour

Sébastien Arnaud



Depuis sa démissions tonitruante du gouvernement à la fin de l’été 2018, Nicolas Hulot annonce qu’il reprend la tête de la Fondation pour la nature et pour l’homme qu’il a créée. Un retour qu’il présente comme l’ouverture d’une nouvelle étape de militantisme.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Un petit tour au gouvernement et puis s’en revient. Nicolas Hulot a attendu cinq mois avant de revenir sur le devant de la scène. Mercredi 30 janvier, il a été élu à la tête de la Fondation pour la nature et l’homme – auparavant Fondation Nicolas Hulot. « Le conseil d'administration de l'ONG, que Nicolas Hulot a fondée en 1990, l'a nommé à la présidence d'honneur et a confié la présidence opérationnelle à l'économiste Alain Grandjean. L'ancien animateur de télévision avait quitté la FNH en 2017 pour se consacrer à sa nouvelle carrière de ministre de la Transition écologique, une expérience qui s'est brutalement achevée à la fin août sur un aveu d'impuissance » rapport l’agence de presse Reuters, dont la dépêche a été largement reprise par les médias .

Son retour du côté du militantisme est la fin d’une boucle qu’il a entamée en 2017 en acceptant d’entrer au gouvernement de Edouard Philippe avec rang de ministre d’Etat. Pendant des mois il avait ensuite été la cible de beaucoup de ses anciens compagnons de lutte qui lui reprochaient d’être le faire-valoir écologique d’une politique pas si écolo.
« Le 28 juin 2017, suite à la nomination de Nicolas Hulot au Ministère de la Transition écologique et solidaire, le Conseil d’administration de la FNH validait le changement de nom (Fondation pour la Nature et l’Homme) et élisait Audrey Pulvar au poste de présidente. Près de 6 mois après le départ de Nicolas Hulot du gouvernement, le Conseil d’administration du 30 janvier a validé la mise en place d’une nouvelle gouvernance à la tête de la FNH : Audrey Pulvar démissionne de la présidence, l’économiste Alain Grandjean lui succède et Nicolas Hulot, administrateur à vie de l’ONG qu’il a créée il y a près de 30 ans, devient président d’honneur. Forte de son engagement, Audrey Pulvar restera cependant, comme elle le faisait précédemment, un relai et un soutien des actions de la Fondation » résume sobrement le communiqué de la Fondation.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter