RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
16/03/2018

« Même pas peur » : la réponse d’Apple aux menaces de procès de Bruno Le Maire




Apple a pris le temps de répondre à LCI sur chaque accusation lancée par Bruno Le Maire sur les pratiques commerciales du groupe. Sereine, l’entreprise a affirmé être disposée à argumenter dans les prétoires si le ministre français mettait sa menace à exécution.


ILD
ILD
C’est un groupe pas impressionné par la menace de Bruno Le Maire qui a répondu aux questions de LCI. La chaine d’info française a publié sur son site un article qui retranscrit les réponses données par le groupe au sujet des accusations lancées par le ministre français. Le tout agrémenté d’une petite interview de 2017 du patron du groupe, Tim Cook.

« Nous sommes fiers d'avoir de solides relations avec des dizaines de milliers de développeurs à travers la France," nous a indiqué Apple, rappelant que la firme avait permis aux développeurs français de gagner "un milliard d'euros sur l'App Store l'an dernier". "Beaucoup de ces développeurs talentueux ont fondé leurs entreprises avec une ou deux personnes et ont ensuite vu leurs équipes grandir pour offrir leurs applications aux utilisateurs dans 155 pays. Cela n'a été possible que grâce à l'investissement d'Apple dans iOS, les outils de développement et l'App Store", souligne également l'entreprise de Tim Cook » écrit LCI.

Le ministre – RSE Magazine l’a raconté – avait en effet déclaré qu’il allait poursuivre en justice Google et Apple pour des pratiques commerciales abusives. Des propos offensifs du ministre qui ne semblent pas impressionner le groupe. Par ailleurs, continue LCI, les principaux concernés par les menaces de poursuites ne sont pas les seuls à critiquer le ton de Le Maire. « L'ACT, une association regroupant des milliers de développeurs du monde entier, a également répondu aux propos de Bruno Le Maire, déplorant une annonce "loin d’améliorer la situation des développeurs d’application" et qui risque d'avoir pour "effet de créer un climat anxiogène qui risque à terme de rejaillir négativement sur le lien de confiance mutuelle et les interactions positives entre les développeurs d’applications et les plateformes mobile" ».

Lire ici en intégralité l’article de LCI





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale