RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
06/06/2018

Marseille accueillera le prochain Congrès mondial de la nature de l’UICN

Sébastien Arnaud



L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le ministère français de Transition écologique et solidaire ont signé un accord qui prévoit que le prochain Congrès mondial de l’organisation se tienne à Marseille en 2020. Une décision qui est fortement encouragée par les autorités françaises qui avaient présenté le dossier de la France pour sélection.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Marseille sera la prochaine ville à accueillir le Congrès mondial de la nature de l’UICN. Le ministère français de la Transition écologique vient de signer un accord avec cette organisation internationale pour un événement prévu pour 2020. « Cette signature fait suite à la sélection, par le Conseil de l'UICN, de la France comme État hôte pour organiser le Congrès de l'UICN, à partir d'un processus d'évaluation rigoureux. La présentation d'un nouveau plan national pour la biodiversité par le ministre français de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a précédé la cérémonie de signature, à laquelle assistaient le Vice-Président de l'UICN Malik Amin Aslam Khan et la Directrice générale de l'UICN Inger Andersen » explique le communiqué de l’Union internationale pour la conservation de la nature.
 
Après les Etats-Unis, c’est donc la France qui va recevoir ce congrès mondial des défenseurs de l’environnement. « Nous souhaitons faire de ce Congrès la réunion des solutions pour la biodiversité. Je sais que tout le gouvernement, mais aussi du territoire, les entreprises, et toute la société française saura se mobiliser pour faire vivre une mobilisation d'ampleur en France, en Europe et dans le Monde pour la nature », a déclaré Nicolas Hulot, le ministre français de la Transition écologique. Quant au président de l’UICN, Zhang Xinsheng, il a déclaré que « L'année 2020 sera en effet cruciale pour la planète. Le Congrès de l'UICN sera essentiel pour mobiliser la communauté internationale en amont des décisions capitales qui devront être prises plus tard cette année-là, dans le cadre des efforts mondiaux pour lutter contre l'appauvrissement de la biodiversité et le changement climatique. Nous sommes fiers d'associer nos forces à celles de la France à un moment aussi critique. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale