RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
04/02/2020

Magasins sans caissier : Casino veut passer à la vitesse supérieure




Le groupe de grande distribution Casino annonce viser la moitié de ses structures en magasins autonomes dans les prochains mois. Une stratégie qui répond aux baisses de ventes en France.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Au niveau mondial, Casino va plutôt bien. « Si, en 2019, le groupe de distribution dirigé par Jean-Charles Naouri a enregistré des ventes en baisse de 5,46% à 34,6 milliards d’euros, une fois retirée du périmètre l’activité de son enseigne discount Leader Price, en cours de cession à l’allemand Aldi, il connait une croissance de 0,9% à l’échelle mondiale » résume Trust My ScienceMais en France, la tendance n’est pas bonne avec un recul de 2,8% de l’activité qui est compensée par l’Amérique du sud et sa progression de 5%. 

Une situation qui encourage le groupe à accentuer sa stratégie de déploiements de magasins sans caissiers. « Malgré les grèves, le groupe Casino a bénéficié en fin d’année de l’accroissement du trafic clients (+0,8% au 4e trimestre en France) grâce au déploiement rapide de plus de 300 magasins autonomes dans ses enseignes. Et comme cette stratégie porte ses fruits, le distributeur stéphanois veut s’engouffrer davantage dans la brèche. Casino a donc annoncé la poursuite du déploiement de l’autonomisation des points de vente au cours du premier trimestre 2020, « avec l’objectif de couvrir la moitié du parc hypermarchés et supermarchés » » continue le site spécialisé. 

Après les petits Franprix et Monoprix, les autres magasins du groupe se sont mis aux automates. Les horaires sont plus étendus et permettent même de viser des ouvertures 24 heures sur 24 dans certaines conditions. 

Quant à l’impact sur l’emploi, le groupe botte en touche en martelant à qui veut l’entendre que la perte de rentabilité de Casino n’est pas bonne pour l’emploi. En proposant ce nouveau service, surtout en ville, Casino estime s’adapter aux besoins des clients et donc agir pour « la pérennité du magasin ». A titre d’exemple, les 25 décembre et 1er janvier derniers le groupe a enregistré un chiffre d’affaires uniquement grâce aux caisses automatiques et à un service de sécurité. 






1.Posté par Le maire arlette le 06/02/2020 15:58
Encore des prêtent d emplois et plus de vol

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter