RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
24/06/2019

Les prévisions météos à l’aube d’une nouvelle ère

Sébastien Arnaud



Un nouvelle machine aux capacités de calculs extraordinaires annonce le franchissement d’un cap important pour la prévision météorologique. L’appareil qui va équiper le Centre européen en 2020 devrait permettre d’analyser plus de données et gagner en précision pour les prévisions.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Un nouveau super ordinateur pour sauver des vies. On pourrait résumer ainsi le pas technologique que le Centre européen pour les prévisions météorologiques s’apprête à franchir. « Le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, un organisme intergouvernemental européen dont Mme Rabier est la directrice générale, va s'équiper en 2020 d'un puissant ordinateur capable d'analyser en un temps record des milliards d'informations » lit-on sur le portail d’informations du site Orange .

D’après l’article, depuis quelques jours déjà la progression technologique porte des fruits, avant même que le nouvel outil de calcul n’ait été installé trois heures de pertinence de prévisions ont été gagnées passant de 27 à 30 heures. « Trois heures de gagnées pour l'évacuation d'une ville menacée par un ouragan, "ça peut compter", insiste la directrice générale de cet organisme, basé au Royaume-Uni, mais qui va déménager son centre de calcul l'an prochain à Bologne dans le centre de l'Italie, où ce nouvel équipement est attendu. Il sera loué pendant quatre ans, obsolescence technologique oblige, pour un budget total de 70 millions d'euros » lit-on plus loin.

Mais si la somme parait importante, l’investissement sera cependant largement rentable. Ne serait-ce que pour ce qui concerne les économies d’énergies, bien prévoir les températures des prochains jours peut permettre de faire des économies importantes lors des épisodes brusques de chaud ou de froid. Sans compter les vies qui peuvent être sauvées par des prédictions plus tôt de catastrophes climatiques « Et si ce centre vend certaines de ses informations à des clients privés, européens mais aussi chinois ou américains, il les offre gratuitement en cas de catastrophe climatique imminente. La prévision météorologique requiert des moyens informatiques énormes en raison du nombre de données à traiter. Elle s'établit à partir d'observations dans l'atmosphère, "découpée en milliards de petits cubes", dont chaque composant est ensuite transformée en équations physiques et en modèles mathématiques » ajoute l’article.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter