RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
27/11/2019

Les formations RSE, signe de l’évolution des mentalités




« Le Point » consacre un dossier aux formations RSE qui se multiplient. Pour le magazine, cette tendance est le signe d’une évolution nette du monde de l’entreprise à propos de ce concept.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Observer le monde académique est un excellent moyen d’anticiper les évolutions du monde de l’entreprise. De fait, les étudiants d’aujourd’hui seront bientôt professionnels et leurs compétences auront un impact. C’est dans cette optique que le dossier du « Point » est particulièrement intéressant. Avec plusieurs articles dédiés à ce sujet et surtout un palmarès des formations que nous n’avons pas encore pu consulter, le magazine note un changement de mentalité. « Aujourd'hui, peu prennent encore la peine de développer cet acronyme, tant la responsabilité sociale des entreprises est aujourd'hui en plein essor. Le temps du greenwashing semble appartenir au passé. Fini, les mesurettes cosmétiques destinées à donner l'illusion qu'on s'intéresse aux enjeux environnementaux ou sociétaux. Et la plupart des organisations s'attellent à ce chantier d'envergure, en passe de devenir l'un des défis majeurs du monde des affaires » explique Le Point. 

La tendance se vérifie même si sur l’aspect greenwashing, il y a encore beaucoup à faire. Les professionnels de la RSE témoignent souvent du fait qu’ils sont un département dans l’entreprise et peinent à influer sur l’ensemble de l’activité. Mais avec une opinion publique de plus en plus informée sur ces questions de responsabilité. Une législation de plus en plus exigeante sur le rôle des entreprises dans la société. Il est impossible de faire l’impasse sur ce sujet. L’objectif est désormais pour chaque entreprise de trouver un son équilibre pour y trouver un levier de création de valeur et non des cases à cocher pour être dans les règles. Un enjeu difficile à évaluer mais que Le Point semble avoir bien identifié : « Les entreprises ont donc dû s'adapter à ce nouvel environnement. Tout cela n'est possible qu'à condition d'avoir une équipe dédiée, capable d'interagir avec l'ensemble des métiers de l'entreprise, et qualifiée. De prometteur à porteur, le secteur de la RSE est ainsi devenu incontournable. »






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter