RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
06/11/2018

Les forêts françaises aussi sont en danger




En France aussi les forêts sont en danger, nous signale la Fédération nationale des Communes forestières. Attaquées par des insectes ou des maladies qui font des dégâts monumentaux, les élus des zones de forêts appellent à l’aide.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Inutile d’aller en Amazonie, en Indonésie ou en Afrique centrale pour trouver des forêts en danger. La Fédération national des communes forestières tire le signal d’alarme et montre qu’il existe des défis sérieux dans notre pays. « Les forêts sont confrontées à des phénomènes sanitaires très préoccupants en plus des risques qui pèsent habituellement sur ces espaces. Avec le réchauffement climatique, des maladies ou attaques touchent toutes les régions forestières françaises. Les élus des Communes forestières ont saisi leurs collègues élus de la montagne en Congrès à Morteau (Doubs) sur ces questions pour solliciter leur soutien en faveur de mesures d'urgence » avance le communiqué de cette fédération.

Impactés par les évolutions du climat et des évolutions de la biodiversité, le tableau dressé par cette organisation n’est pas glorieux. « Les forêts sont confrontées à des phénomènes sanitaires très préoccupants en plus des risques qui pèsent habituellement sur ces espaces : incendies, inondations, glissements de terrain. Avec le réchauffement climatique, des maladies ou attaques touchent toutes les régions forestières françaises. Les élus des Communes forestières ont saisi leurs collègues élus de la montagne en Congrès à Morteau (Doubs) sur ces questions pour solliciter leur soutien en faveur de mesures d'urgence » lit-on plus loin.

Dans le détail, la fédération montre du doigt les dégâts causés par des insectes et certaines maladies qui touchent les arbres et peuvent avoir des conséquences sur la biodiversité et même sur les hommes. « L'enjeu est double : sortir les bois malades le plus vite possible et éviter l'effondrement des prix des bois verts. Pour cela, les Communes forestières ont sollicité le soutien des élus de la montagne afin de faciliter des mesures dérogatoires pour les entreprises, le transport, le stockage ; permettre de trouver de la main d'oeuvre ; reconnaitre l'impact sur les budgets communaux. Un appel entendu et partagé qui sera relayé au niveau national » conclue le communiqué.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche