RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
22/08/2018

Le sac en toile n’est pas si écologique




Tout est mieux que les sacs en plastiques à usage unique. Pour autant, toutes les solutions ne sont pas écologiques. Pour qu’un sac en toile soit véritablement un atout par rapport à un sac en plastique il faudrait l’utiliser entre 52 et 131 fois, de quoi interroger nos pratiques.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
A force de vouloir éviter les sacs plastiques on ne s’interroge plus sur les alternatives. Les sacs en tissu explosent et sont proposés par toutes sortes de marques, de sociétés et même d’ONG. On oublie cependant que le principe des sacs qui ne sont pas en plastique fin, est qu’ils doivent être utilisés et réutilisés de nombreuses fois pour finir par avoir un intérêt écologique. Un article publié par France TV Info , alerte sur les risques de l’explosion des sacs en tissus qui sont souvent sous-utilisés et stockés dans un coin pour un usage occasionnel. « On les utilise aisément pour faire nos courses mais les tote bags sont aussi devenus des objets à la mode. Facilement imprimables, ce sont des accessoires presque incontournables et des supports marketing idéaux pour plusieurs marques, ONG et institutions. Conséquence : les tote bags se sont multipliés en quelques années seulement. Mais selon plusieurs études, ils ne seraient pas si écoresponsables que ça... » commence l’article.

Evidemment, ils ont des qualités évidentes si l’on pense au continent flottant de plastique, mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte. « D'un côté, ils affectent moins la biodiversité marine que les sacs plastique mais de l'autre, la production du coton et la fabrication du tote bag nécessitent plus d'eau, plus d'énergie, plus de pesticides et plus de terres fertiles. Les produire et les transporter rejette aussi plus de CO2. Pour qu'un tote bag contribue moins au réchauffement climatique qu'un sac plastique à usage unique, il faudrait le réutiliser entre 52 et 131 fois. Et jusqu'à 7 100 fois en prenant en compte d'autres indicateurs. L'impact écologique dépend donc de l'usage qu'il en est fait : il faut réutiliser chaque sac le plus de fois possible et ne pas les accumuler inutilement » conclue France Info.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche