RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
14/03/2018

La première ligne longue distance de car 100% électrique va ouvrir




FlixBus a annoncé en début de semaine qu’une ligne 100% électrique serait ouverte entre Paris et Amiens en avril. Le choix de la ville est un clin d’œil de la compagnie à Emmanuel Macron qui a été l’origine de la création de la compagnie.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Ceux que l’on appelle les « cars Macron » vont bientôt faire Paris-Amiens sans consommer d’essence. C’est une petite révolution dans le secteur des transports. Alors que le retour des cars pour des raisons évidentes de coûts par rapport aux TGV a fait réagir les défenseurs de l’environnement, les cars électriques représentent une solution en or.

« La start-up allemande FlixBus a annoncé l'ouverture, en partenariat avec l'entreprise B.E green, de la première ligne d'autocar longue distance 100% électrique reliant la capitale à la ville picarde. Deux cars, un dans chaque sens, effectueront chaque jour un aller-retour. Les premiers passagers pourront monter à bord à partir d'avril prochain, pendant les vacances de Pâques » rapporte Le Figaro .
 
La startup est allemande mais l’entreprise qui a mis au point les les bus est française puisqu’il s’agit de B.E green. « Ils seront équipés de technologies propres, assurant zéro émission de CO² (dioxyde de carbone) et de NOx (oxydes d'azote). Une première mondiale dans le secteur du transport dont les deux entreprises se disent particulièrement fières » continue Le Figaro.
 
Quant au choix d’Amiens, il s’explique avant tout parce qu’il fallait une ville à moins de 200 km de Paris pour des raisons d’autonomie.

« Alors que jusqu'ici les technologies de transport électrique ne permettaient pas de parcourir de longues distances, le modèle proposé par B.E green facilite une plus grande autonomie des véhicules, bien que toujours limitée à 200 km. La ligne reliant la capitale à Amiens, longue d'environ 150 km, correspond ainsi parfaitement à ces critères » lit-on plus loin.

Mais des villes à moins de 200 km de Paris, il y a en a plusieurs alors pourquoi Amiens ? « le choix de cette ligne est aussi une référence à la loi mise en place en 2015 par Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, qui a libéralisé le secteur du transport longue distance en autocar » explique le quotidien qui cite le responsable de  Fixibus Yvan Lefranc-Morin « Nous sommes nés grâce à la loi Macron. Relier sa ville de naissance à Paris était un clin d'œil. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale