RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
02/09/2019

L'Allemagne bloque le financement du WWF suite à des violations des droits humains en RDC




Une grande enquête menée par le site dinformations Buzzfeed, publiée le 4 mars 2019, a révélé un nombre choquant d'abus violents commis par des écogardes et des gardes forestiers financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF).


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Le gouvernement allemand a gelé le financement du WWF à la suite d'une série d'enquêtes menée par Buzzfeed révélant que l'association caritative finance, équipe et travaille directement avec les forces qui ont torturé, violé et tué des personnes.
Le WWF a étouffé à plusieurs reprises les accusations de violence et d'abus. Plus tôt ce mois-ci, BuzzFeed a révélé que le WWF avait dissimulé les preuves de viols collectifs et de torture dans le parc de la Salonga, financé par l'Allemagne et les États-Unis.

Des enquêtes sur l'implication du WWF dans des atrocités commises à l'encontre d'autochtones sont également en cours aux États-Unis et au Royaume-Uni. Aux États-Unis, les législateurs du Committee on Natural Resources (Comité des ressources naturelles du Congrès) cherchent à savoir si l'argent des contribuables américains a été utilisé par ces forces qui ont commis des violations des droits humains. Au Royaume-Uni, la Commission caritative enquête pour déterminer si la branche britannique du WWF fait preuve de diligence raisonnable pour s'assurer qu'elle ne soutient pas financièrement des actes de violence.

Les fonds gelés étaient destinés au parc national de la Salonga, en République démocratique du Congo, où le WWF avait dissimulé des preuves de viols collectifs et de tortures. Un rapport confidentiel commandé par l'association caritative a révélé que les gardes avaient violé et torturé quatre femmes, dont deux qui étaient enceintes, et avaient attaché les pénis des villageois avec des lignes de pêche. Les documents consultés par BuzzFeed montrent que le WWF a demandé aux autorités allemandes de traiter tous les détails de l'enquête et ses conclusions « de façon non-publique ».

Survival International fait campagne depuis le début des années 90 contre les atrocités commises par les gardes forestiers financés et soutenus par le WWF. Le directeur Stephen Corry a déclaré aujourd'hui: « Espérons que la décision allemande marque le début d'un réel changement sur le terrain. Pendant des décennies, les gouvernements ont financé le vol de terres et des violations des droits humains, bien documentés, par de grandes ONG de conservation. Les contribuables ne devraient pas le tolérer, pas plus que la Commission européenne, qui est toujours l'un des principaux bailleurs de fonds de l'aire protégée de Messok Dja, au Congo, qui est en train de voler les terres des Baka aujourd'hui. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter