RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
16/11/2018

Inondations de l’Aude : le gouvernement veut montrer qu’il tient ses promesses




Deux membres du gouvernement se sont déplacés dans l’Aude un mois après l’inondation pour assurer les populations et collectivités que les promesses seront tenues. Depuis le 9 novembre, la zone sinistrée bénéficie du qualificatif « catastrophe naturelle ».


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Le grand public est passé à autre chose, pas les habitants de l’Aude. Un mois seulement après les inondations, le département est encore sinistré. Une situation complexe pour les collectivités et les habitants qui ont encore beaucoup à faire pour réhabiliter leur territoire. Pour leur signifier que les promesses effectuées par le président de la République le 22 octobre n’allaient pas être négligées, deux membres du gouvernement viennent de se rendre dans l’Aude. Sébastien Lecornu, ministre des relations avec les collectivités et Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, ont renouvelé les engagements de l’exécutif.
 
« Conformément aux engagements du Président de la République, tous les ministères se sont investis à leur niveau pour gérer l'urgence des premiers jours. On constate déjà des signes visibles de la reconstruction avec la réouverture de routes et de ponts mais beaucoup reste encore à faire pour que chacun retrouve une vie normale. Une attention toute particulière a été portée aux élus locaux qui sont en première ligne dans la gestion de crise tant pour la reconstruction des services publics que dans l'accompagnement de ceux qui ont tout perdu » a déclaré Sébastien Lecornu.  De son côté Emmanuelle Wargon a  assuré que «L'Etat est pleinement mobilisé à leurs côtés et le sera dans la durée pour mener à bien les travaux de reconstruction. Je souhaite que, d'ores et déjà, Etat et collectivités nous travaillions ensemble pour tirer tous les enseignements de ces crues dramatiques et renforcer la prise en compte du risque dans l'aménagement pour mieux en prévenir les conséquences à l'avenir. »
Signe qui confirme que la situation évolue rapidement, dès le 8 novembre un arrêté a été publié qui reconnait que 204 communes de l’Aude le statut de victimes de catastrophe naturelle. Appellation cruciale pour faire appel aux assurances. Par ailleurs, « des moyens exceptionnels ont été mobilisés pour aider les collectivités à répondre aux situations d'urgence : 2.5Meuros sont mobilisés par l'ADEME pour aider à l'enlèvement des déchets post-crues, un pont provisoire vient d'être mis en service à Villegailhenc et le relogement temporaire de certaines écoles sera pris en charge. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche