RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
22/06/2018

Grèves, la SNCF lance son opération dédommagements des abonnés




La SNCF a commencé à demander aux abonnés au Pass Navigo de soumettre un dossier pour un éventuel remboursement de la moitié de leur abonnement. Une démarche qui ne concerne pas tous les voyageurs alors même que peu ont été épargnés.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
L’annonce est bien reçue mais à y regarder de plus près tout le monde n’est pas concerné. La SNCF fait savoir depuis un moment qu’elle compte dédommager à hauteur de 50% du prix de l’abonnement Navigo les usagers pénalisés par la grève. L’annonce est plutôt bien reçue. « Cette fois la SNCF n'a pas traîné. L'entreprise ferroviaire a entamé, mardi 19 juin, une grande campagne de remboursements de ses usagers après la très longue grève du printemps. Ce geste n'est pas le fruit du hasard mais correspond à la promesse de la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, qui s'était engagée à dédommager les usagers pour les mois d'avril et de mai (des négociations sont en cours pour des dédommagements pour le mois de juin). Pour rembourser ses clients, un site internet spécifique a été mis en place : mondedommagement.transilien.com » raconte L’Internaute.

Signe que la mesure était attendue, le site a carrément cessé de fonctionner à cause du nombre de requêtes qui ont été adressées dès le premier jour. Là où le bat blesse, c’est que les remboursements ne concernent que certains utilisateurs, alors même que les défauts de fonctionnement ont touché tous les voyageurs de la région et de Paris. « Concrètement, les clients de la SNCF peuvent se faire rembourser 50 % des Pass Navigo et Imagine R pour les mois d'avril et de mai. Cette mesure concerne les clients Navigo Annuel, Navigo Mois, Navigo Solidarité Mois ou Imagine R, empruntant  les lignes SNCF Transilien suivantes : "L, J, N, U, C, D, R, E, P, T4, H, K, ainsi que la ligne A (sauf entre Charles De Gaulle Etoile et Marne la Vallée Chessy - Boissy Saint-Léger) et la ligne B (sauf entre Paris Gare du Nord et Robinson – Saint-Rémy lès Chevreuse), et à l'exception des trajets dans Paris intra-muros", explique la SNCF.  Les utilisateurs de la RATP ne sont donc pas concernés » lit-on plus loin.

Attention par ailleurs à ceux qui ont habité Paris avant la banlieue. Si votre pass date de cette époque, la SNCF vous considère toujours parisien et refusera votre demande. Un dossier particulier doit être déposé pour prouver qu’ils ont véritablement passé un printemps chaotique dans les transports.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale