RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
19/07/2019

Générer sa propre énergie, une bonne idée, mais à étudier soigneusement.

hellowatt.fr



Quoi de plus séduisant que de produire sa propre énergie ? Une action en faveur de l’environnement qui se conjugue avec un intérêt financier, ce n’est pas si fréquent. Toutefois, cette transformation énergétique ne s’improvise pas. Elle doit prendre en compte des paramètres techniques et financiers pour que le projet ne se transforme pas en un chemin de croix.


Le fonctionnement

Le silicium contenu dans les panneaux solaires libère des électrons en mouvement et génère ainsi un courant électrique. Ce système, une fois installé, installé permet de transformer l’énergie produite en courant alternatif 230 volts compatible avec l’installation électrique de votre maison et du réseau de distribution d’électricité auquel vous revendrez vos surplus.

Pour mettre en place un tel ensemble technique de production, vous devez impérativement faire appel à un spécialiste.  En effet un devis pour des panneaux solaires  est nécessaire car le système comporte des risques et sa dimension doit être soigneusement adaptée à votre bâti et à vos besoins en énergie. 
Il faut savoir qu’une installation de panneaux solaires photovoltaïques représente en moyenne un investissement compris entre 9000 et 12 000 € pour une puissance de 3 kWc.

S’il n’existe pas d’aide publique, au niveau national, pour accompagner votre investissement, localement, votre collectivité peut vous proposer des financements. Il faut donc vous renseigner sur ce sujet en menant une étude préalable bien documentée. Le dossier sera adressé aux organismes concernés : le conseil régional, la mairie, l’Agence nationale de l’habitat (Anah), etc.

Quel principe de pose ? 

Deux possibilités existent pour l’installation de mon Panneau Solaire  : soit les panneaux sont intégrés, selon différents procédés à la charpente, ce qui assure une excellente étanchéité ; soit l’installation photovoltaïque est en surimposition du toit. Vous ne pouvez pas dans ce dernier cas, bénéficier des tarifs et garanties d’intégration.
Un panneau solaire doit bénéficier d’un maximum d’ensoleillement et donc généralement être orienté vers le sud. Le toit sera incliné de préférence entre 30 à 40° et, bien évidemment, ne pas être à l’ombre de la végétation ou de bâtiments alentour.

Et quel budget

Outre l’achat de panneaux et leur pose, certains coûts techniques seront à ajouter à l’ensemble, des coûts assurantiels également (« responsabilité civile », dommages). L’attestation d’assurance vous sera réclamée par l’installateur pour lancer les travaux. Vous ne devez pas non plus oublier que produire et revendre de l’électricité peut générer un supplément d’impôt sur votre revenu. L’impact financier doit donc être parfaitement maîtrisé et un budget soigneusement établi.

On le voit, c’est un projet très complet qu’il s’agit de construire et de financer à l’aide de professionnels afin d’éviter de mauvaises surprises et de s’en trouver pénalisé.
D'ailleurs, à la fin des travaux, l’installateur doit vous fournir une attestation de conformité du système mis en place. Indispensable en cas de besoin !

Gagner et faire gagner l'environnement

Les panneaux solaires font appel au silicium qui est abondant, peu de matériaux rares sont utilisés et ils sont recyclables en fin de vie du produit (et les produits sont durables).
L’énergie que vous produirez n’est pas fossile, elle est on ne peut plus renouvelable, c’est bon pour vous, c’est bon pour notre planète.

Cet article vous est proposé par : hellowatt.fr 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter