RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
17/01/2019

Franc succès du partage mondial des brevets en technologies vertes




L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) se félicite du succès de Wipo Green. Ce marché en ligne des technologies engagées contre le réchauffement climatique vient de dépasser les 3 000 entrées.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
L’innovation verte reste très dynamique. Un communiqué de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) vient de confirmer cette tendance en faisant le bilan de l’initiative Wipo Green. Ce marché en ligne lancé en 2013 qui consiste à mettre en relation les propriétaires intellectuels de technologies vertes et les acteurs qui cherchent à en tirer profit. Mi-janvier, cette plateforme a dépassé les 3 000 entrées, annonce l’OMPI.
 
« Cet important partenariat public-privé témoigne de la capacité unique qu'a l'OMPI de réunir un large éventail de parties prenantes pour atteindre un objectif commun, a déclaré le Directeur de l’organisation, Franci Gurry. L'OMPI a mis sur pied un marché en ligne qui propose une large gamme de technologies vertes provenant d'un ensemble de contributeurs du monde entier, depuis les petites entreprises jusqu'aux sociétés classées parmi les 500 premières entreprises mondiales par le magazine Fortune, afin de faciliter de nouvelles mises en relation pour faire face au changement climatique. »
A ce titre la démarche de mise en contact d’acteurs qui peuvent développer ensemble et mettre à exécution des innovations est brillante. Parmi les exemples éclairants de fruits, le communiqué de l’OMPI met en avant la compagnie japonaise Fujitsu, l’Allemand Siemens ou le Chinois Haier.

Des partenariats qui peuvent ensuite être mis en avant par l’entreprise comme un engagement important en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. « Depuis le lancement du partenariat en 2017, la société japonaise Fujitsu a déjà signé deux contrats de licence pour des technologies respectueuses de l'environnement enregistrées dans WIPO GREEN, qui s'inscrivent dans la liste grandissante des mises en relation rendues possibles » explique le texte. « Nous disposons de technologies vertes innovantes (…) Nous souhaitons mettre cette propriété intellectuelle verte à la disposition du public. Nous voulons que ces technologies profitent à l'humanité et à la planète » a déclaré de son côté le président de Fujitsu, Tatsuya Tanaka.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter