RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
13/03/2018

Est-ce que l’entreprise doit avoir un rôle unique ?

Sébastien Arnaud



Le débat sur le rôle de l’entreprise continue à déchainer les passions. La raison d’être d’une entreprise est-elle le profit ou est-ce que ce peut être autre chose ? Les positions sont difficiles à réconcilier et peut-être qu’il faudrait simplement accepter ce désaccord. Un débat dont France Culture résume très bien les enjeux.


ILD
ILD
Les réponses sont tellement opposées que l’on sait déjà qu’il n’y aura pas de consensus. A la question « quel est le rôle de l’entreprise ? », plusieurs sensibilités très marquées s’opposent. Il y a ceux qui estiment que c’est la création de richesse, d’autres la défense d’intérêts privés, d’autres le bien-commun ou d’autres encore le développement de la société. Dans sa chronique « La Bulle économique », France Culture  résume en trois minutes les enjeux de ce débat.

« Si la définition du rôle de l'entreprise revient dans le débat public, c'est en raison des attentes d'une certain nombre de chefs d'entreprises, d'enjeux sociaux et environnementaux de taille, et aussi d'une opportunité de changement à un horizon proche » résume assez justement France Culture. « Dans les discussions qui nourrissent (la) préparation (de la loi), plusieurs options juridiques font débat. La première, c'est la manière développer ces entreprises à mission. Actuellement, rien en droit ne les empêche, mais rien ne les protège non plus. D'où l'idée avancée par certains de leur donner un statut - comme il existe des SA, des coopératives etc » continue la radio. Un problème pris à bras le corps par nombre de chercheurs et de spécialistes qui planchent sur de nouveaux statuts plus adaptés aux entreprises qui cherchent à s’éloigner de la seule recherche de rentabilité.

« L'autre débat concerne l'éventuelle modification du Code civil. Cette même mission Sénard Notat préconise une réécriture. Et d'intégrer un alinéa pour officialiser la considération des entreprises pour les enjeux sociaux et environnementaux. L'idée de changer la loi a suscité ces dernières semaines l'opposition et l'intense lobbying du patronat, il met avant un risque d''instabilité juridique et de contentieux Elle pourrait pourtant faire son chemin dans l'exécutif. Même si le débat reste ouvert sur manière de réécrire. Et si globalement, le choix de la réécriture aurait avant tout une portée en forme de symbole » continue la journaliste. Finalement, il faut surtout se demander s'il est raisonnable de défendre une seul rôle de l'entreprise. 

Ecouter ci-dessous l'intégralité de la chronique de France Culture






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche