RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
17/05/2019

En Autriche, les McDonald’s servent de relais consulaire pour les Américains




L’ambassade américaine à Vienne en Autriche vient de signer un partenariat avec McDonald’s pour que les fastfoods du pays servent d’assistance consulaire aux citoyens des Etats-Unis en besoin de soutien. Une initiative qui prête à sourire mais qui engage la chaine de restaurants.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Qui a dit que McDonald’s était la première représentation des Etats-Unis à l’étranger ? La chaine de fastfood qui est emblématique de la culture américaine qui s’est exportée, vient en quelque sorte de concrétiser un cliché. En Autriche, l’ambassade des Etats-Unis installée à Vienne a signé mercredi 15 mai un partenariat avec la chaine de fastfood. « Américains, ne craignez plus rien si vous voyagez en Autriche : McDonald’s est là pour vous. La chaîne de fast-food propose désormais une assistance consulaire pour les citoyens américains en difficulté. L’ambassade américaine située à Vienne a signé ce mercredi un partenariat avec l’enseigne de restauration rapide. L’accord prévoit que les McDonald’s pourront épauler les voyageurs en détresse, en les mettant en lien avec l’ambassade ou le consulat » nous apprend 20 Minutes.
 
Ce type d’accord est intéressant du point de vue de l’image de McDonald’s. En devenant une sorte de relais pour le réseau consulaire, la société prend une responsabilité peu commune pour une entreprise. D’autant que d’un point de vue très pratique, les serveurs ou employés ne rendront finalement aucun service véritablement consulaire. Il faudra toujours se rendre dans les locaux officiels de représentation du pays pour obtenir des services classiques. L’idée est qu’ils puissent assister les citoyens américains en prenant contact avec les services consulaires en cas de perte papiers d’identité ou d’urgence.
 
De fait avec près de 40 000 restaurants dans le monde, si ces derniers se mettent à rendre des services aux Américains en voyage, il sera plus facile d’en franchir la porte que de se rendre à l’ambassade du pays. Reste qu’à l’heure des téléphones connectés, trouver une adresse ou un numéro en cas d’urgence n’est vraiment pas compliqué. L’initiative est peut-être gagnante surtout pour McDonald’s qui doit espérer que les touristes en détresse consomment allègrement pour compenser leurs déboires.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter