RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
26/03/2018

En 1h30, 23 000 mégots et 4 150 capsules de bières ramassés à la Villette à Paris




Une centaine de militants de l’association Surfrider Foundation Europe a ramassé des milliers de déchets près du bassin de la Villette dans le 19ème arrondissement de Paris. Une opération qui n’a pourtant duré moins de deux heures et qui montre que la guerre contre les déchets est loin d’être gagnée.


ILD
ILD
Ça fait beaucoup en moins mais ça en dit long sur l’ampleur de la situation. Des militants de l’association Surfrider Foundation Europe se sont rassemblé le dimanche 24 mars au bord du bassin de la Villette à Paris pour une opération nettoyage. Ils étaient une centaine et pendant une heure et demie, ils ont ramassé une quantité impressionnante de déchets. « L’ONG, qui lutte pour la sauvegarde des océans, dit avoir ramassé ainsi 23 000 mégots, 4 150 capsules de bières, 760 emballages alimentaires, 430 gobelets en plastique, 300 bouteilles en plastique, 300 canettes en aluminium, 130 paquets de cigarettes, 150 bouteilles de verre et autant de tickets de métro, 85 cuillères en plastique, 70 briquets et 70 pailles… Mais aussi, d’un autre calibre, un four à micro-ondes, une trottinette, un casque de moto, une bonbonne de gaz… » rapporte le journal 20 Minutes. Des déchets qui s’accumulent et qui, paradoxalement, plus sont présents plus déresponsabilisent les passants qui ont l’impression que leur canette ou leur mégot ne change pas grand-chose.
 
Les militants parisiens de l’association visent deux objectifs avec ce type d’opération. D’abord nettoyer un peu des endroits sales pour apporter leur pierre à l’édifice. Mais aussi à sensibiliser la population sur le problème des déchets, cherchant à faire réfléchir ceux qui jettent sans réfléchir un mégot, un déchet ou laisse s’envoler un sac plastique sans sourciller. L’idée est simple, derrière chaque déchet il y a une malveillance ou une inattention coupable aux dégâts considérables. L’association de défense des Océans expliquent ainsi qu’un seul mégot peut polluer 500 litres d’eau et que même jeté à Paris, il a toutes les chances de finir par polluer la Manche.
 
Lire ici en intégralité le reportage du quotidien gratuit 20 Minutes sur l’opération nettoyage





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche