RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
24/08/2018

Elon Musk veut que Tesla sorte de la cote en Bourse




Le milliardaire a une fois de plus jeté le trouble chez les investisseurs en annonçant qu’il voulait retirer Tesla de la cote. Il a assuré que le rachat se ferait à 450 dollars l’action, suscitant une hausse de 11% de l’action et la surprise des observateurs.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Le milliardaire ne fait rien comme les autres. Elon Musk, le fantasque patron de Tesla a réagi de manière abrute aux spéculateurs qui anticipent une chute de l’action du constructeur dans les prochains mois. Persuadés que la société ne parviendra pas à tenir ses engagements pour la distribution de la Model 3, ces derniers misent sur l’effondrement du cours en bourse. Une situation qui semble avoir fait déborder le vase pour l’impulsif patron. « J'envisage de retirer Tesla de la Bourse à 420 dollars (par action). Financement assuré » a-t-il écrit sur Twitter.

Avec ces quelques mots, il a enflammé les salles de marché. L’action Tesla a ainsi grimpé, suscitant l’intérêt des investisseurs qui comptent profiter du rachat annoncé. « L'information a provoqué la suspension de l'action du constructeur de véhicules électriques à Wall Street alors qu'elle s'envolait de plus de 7%. Elle a repris la cotation un quart d'heure avant la clôture et a terminé sur un bond de près de 11%. Peu avant la clôture de la Bourse, Tesla a finalement confirmé qu'Elon Musk voulait bien retirer le constructeur de la cote mais a précisé dans un post de blog que la décision finale sera prise au terme d'un vote des actionnaires » précise Le Figaro.

Si la décision était entérinée, Tesla deviendrait le premier constructeur américain en valeur avec 71 milliards de dollars, soit 20 milliards de plus que General Motors, l’actuel poids lourd américain du secteur. « Où Elon Musk trouvera-il les fonds ? Utilisera-t-il le LBO (leverage buy out), un montage financier qui permettrait à un holding créé spécialement pour l'occasion de racheter Tesla en empruntant massivement de l'argent ? Auquel cas il s'agirait, selon le cabinet Dealogic, de la plus grosse opération de rachat d'entreprise par LBO. Ce record est jusqu'à présent détenu par le groupe énergétique américain TXU Corp qui avait été racheté par les fonds KKR, TPG et Goldman Sachs en 2007 pour 44 milliards de dollars » lit-on plus loin.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale