RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
20/03/2019

Ecologie : les petites astuces de « madmoiZelle » pour agir

Sébastien Arnaud



Le magazine féministe madmoiZelle publie un article sous une forme originale qui invite à agir de manière concrète pour la planète. En relevant les commentaires et appréciations, la journaliste assure que l’action n’a jamais été aussi accessible.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
« Si tu veux voir un changement, tu dois être la première ou le premier à l’initier. J’imagine que si tu te poses toutes ces questions, c’est déjà le cas » explique la journaliste de madmoiZelle qui invite à prendre part au militantisme. Dans une forme originale et décousue, l’article du magazine féministe assure en filigrane que l’engagement est très accessible, et notamment grâce à internet. « Tout commence avec une prise de parole. C’est valable aussi de manière virtuelle. N’hésite pas à partager les vidéos, articles, contenus qui défendent des idées auxquelles tu tiens. N’hésite pas non plus à t’engager pour des associations. Est-ce que c’est la faim dans le monde qui te préoccupe ? Il existe des tas de plateformes sur lesquelles tu peux donner autant que tu le veux, à partir de quelques centimes seulement. D’ailleurs, il existe des associations pour tout, que tu peux trouver en trois clics sur Internet. (Renseigne toi bien sur celle que tu choisis, évidemment.) Tous le monde peut faire un geste, même petit. Si tout le monde attendait d’avoir les moyens de donner beaucoup, la situation n’avancerait jamais !
Passons à l’environnement, maintenant… » lit-on.

Sur la question plus précise de l’environnement, elle invite à prêcher la bonne parole autour de soi. « Pour qu’il y ait un réel changement, il faut que tout le monde s’y mette. C’est pour ça qu’il est important d’être convaincante sans être agressive. Mais bien sûr, il faut un minimum prêcher pour ta paroisse, sinon comment veux-tu que quiconque te suive dans tes actions ? » interroge la journaliste.  Et de conclure « J’espère que je t’ai un peu aidée et remotivée à défendre notre chère planète. Je pense que la dernière chose à faire est de baisser les bras en se disant que tout effort est vain ! Tout est dans l’effet de groupe. Tes gestes ne sont pas anodins, ils montrent l’exemple et participent d’un mouvement global, à l’échelle mondiale. »

Lire en intégralité l’article cité sur le site mademoiZelle





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter