RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
04/05/2018

Dès demain la France va vivre en déficit écologique




Global Footprint Network calcule chaque année le seuil de dépassement entre les ressources disponibles et leur consommation. Ainsi, l’ONG donne la date où chaque pays attaque les réserves après avoir consommé ce qui est renouvelable. En 2018, la France passe ce seul le 5 mai, contre le 2 aout l’an passé.


ILD
ILD
Chaque année c’est plus tôt. La lutte contre le changement climatique a beau prendre plus de place dans l’espace politico-médiatique, la tendance est loin de s’inverser. Du moins, c’est ce qu’il faut conclure des annonces de Global Footprint Network. L’ONG, qui calcule le jour où chaque pays et la planète ont consommé l’intégralité des ressources renouvelables et puise dans les réserves, vient de publier ses chiffres.
« Ce samedi, la France entrera en déficit écologique. Dit autrement, si le monde entier vivait comme les Français, alors ce samedi 5 mai, nous aurions déjà consommé l’ensemble des ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an. C’est bien simple, il faudrait 2,9 terres si toute l’humanité vivait comme les Français. Et si on s’intéresse strictement au territoire français, nous demandons 1,8 fois plus à la nature que ce que les écosystèmes de nos zones terrestres et marines sont en mesure de nous fournir » résume 20 Minutes qui a annoncé la nouvelle dans un papier complet sur le sujet.

D’après l’association, le déficit ne cesse de se creuser depuis que le rapport entre ressources naturelles et consommation est passé dans le rouge en 1970. La France est donc un très mauvais élève puisque d’après ces nouveaux chiffres, elle est déficitaire bien avant le 2 aout, jour du déficit planétaire calculé l’an dernier. « La France, qui entre donc en déficit écologique trois mois avant le Jour du dépassement planétaire, contribue à faire chuter la moyenne et faire que cette date intervient chaque année plus tôt dans le calendrier. Cela fait tache pour un pays qui a poussé à la signature de l’Accord de Paris sur le climat et qui prétend au leadership en matière de lutte contre le changement climatique. Ce que ne manque pas de pointer WWF France, partenaire de Global Footprint Network, qui choisit cette année de mettre l’accent sur cet autre déficit de la France » commente le journal gratuit.
 
Il y a pire que la France avec le Qatar (9 février), les Etats-Unis (14 mars), la Suède ( 3 avril) ou la Russie (20 avril). Mais d’autres pays sont aussi des exemples, même si les meilleurs élèves sont clairement des pays aux caractéristiques économiques différentes : Colombie (16 novembre), Maroc (16 décembre) et Vietnam (20 décembre). L’Allemagne (1er mai) et le Royaume-Uni (7 mai) sont en revanche sur des situations équivalentes.






1.Posté par Denis Garnier le 05/05/2018 16:44
En fait ce titre "Dès demain la France va vivre en déficit écologique" ne convient pas. Le WWF n'a pas correctement communiqué, car nous ne serons en déficit que fin juillet.
Ce qui a été calculé ici c'est le jour où la France a consommé plus que la moyenne du renouvelable de la planète, mais pas de son propre renouvelable...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale