RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
04/07/2018

Débat public sur le PPE, l’opinion publique largement favorable au renouvelable




France Nature Environnement (FNE) se félicite des conclusions du débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) Les personnes tirées au sort ont en effet très largement affirmé leur soutien des énergies renouvelables et rejet du nucléaire.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
La transition énergétique est un objectif politique mais est-ce une mesure populaire ? Pour répondre à cette question la Commission nationale du débat public a ajouté à la consultation publique sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) l’avis de 400 citoyens tirés au sort. Ces personnes ont participé à une demie journée d’informations et de discussions sur le sujet avant d’avoir l’occasion de s’exprimer sur les différents aspects de la transition énergétique.
 
« Résultat ? Sans surprise, les français sont prêts pour la transformation de notre modèle énergétique ! Sur 450 citoyens, 43% souhaitent maintenir l'objectif de réduction du nucléaire à 50% dans le mix électrique en 2025 et plus de 60 % au maximum à l'horizon 2030. Ils sont 68 % à ne pas vouloir de construction de nouvel EPR, 73% à ne pas soutenir le prolongement des réacteurs nucléaires à 50 ans, et autant à souhaiter la fermeture de réacteurs, en plus de Fessenheim, dans les 10 prochaines années. En parallèle de la sortie du nucléaire, le G400 souhaite l'accélération du développement des énergies renouvelables » rapporte un communiqué de France Nature Environnement.
 
« Le fait est que ces réponses collent exactement à l'avis de plusieurs experts de la transition énergétique. Cet avis citoyen ainsi que les résultats du débat public doivent être retranscrits dans la Programmation Pluriannuelle de l'Energie » se réjouit le président de cette fédération d’associations de défense de l’environnement.
 
« Pour France Nature Environnement, les premiers résultats du débat public sont sans appel... et appellent tout simplement au bon sens. La transition énergétique et écologique passe par la baisse des consommations d'énergie (déjà en cours mais qu'il faut accélérer), la sortie du nucléaire et l'essor des énergies renouvelables. Couplées au renforcement de l'efficacité énergétique (avec un peu d'investissements, mais très rentables à long terme) et à une réorientation de la politique des transports (avec une offre de mobilité plus sobre et plus adaptée aux besoins de nos concitoyens), ces mesures permettront de lutter durablement contre le dérèglement climatique, la pollution de l'air et le déclin de la biodiversité » continue le texte.






1.Posté par Lefenbourg le 05/07/2018 19:10
Votre article est manipulateur. Vous dites "opinion publique" alors qu il ne s agit que des 400 personnes tirees au sort et volontaires. Regardez le rapport pour les questions 7 et 8 et vous constatez que les 11000 participants au sondage en ligne ont une opinion bien differente....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale