RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
07/10/2019

Climat : pour Greenpeace, beaucoup de contradictions en France




A New York, Emmanuel Macron a, selon l'ONG Greenpeace, "agité des promesses sans engager concrètement la France dans de nouveaux efforts pour le climat".


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Dans un communiqué, Greenpeace France prend acte du soutien exprimé par le Président français à un objectif européen de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici à 2030 mais s’interroge sur la contribution de la France à cet effort. « Avec la loi énergie-climat, votée en ce moment-même en France, Emmanuel Macron enferme la France dans des objectifs irresponsables au regard de l’urgence climatique. Comment compte-t-il mettre la France sur la bonne trajectoire ? Il n’en a pas dit un mot à la tribune des Nations Unies », déplore Clément Sénéchal, chargé de campagne Climat à Greenpeace France.

Comme en septembre 2018 à l’ouverture de l’Assemblée Générale des Nations Unies, Emmanuel Macron a affirmé aujourd’hui vouloir mettre l’agenda commercial au service de l’agenda climatique. « Comment peut-on encore croire Emmanuel Macron sur sa volonté de réguler le commerce international pour préserver le climat ? Il y a trois mois, il soutenait à bout de bras le Ceta à l’Assemblée nationale, alors que cet accord permettra au Canada d’exporter massivement vers l’Union européenne un des pétroles les plus sales de la planète : les sables bitumineux », rappelle Clément Sénéchal.
 





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter