RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
22/01/2019

Climat : nouvel appel de l’ONU pour accélérer la cadence

Sébastien Arnaud



Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a lancé un nouvel appel aux Etats membres à accélérer les efforts contre le réchauffement climatique en 2019. D’après lui, les avancées pour la Paix de 2018 doivent continuer à crédibiliser l’ONU sur le dossier climatique. A ce titre il a résumé les défis internationaux à trois thèmes : le réchauffement climatique, le développement durable et les nouvelles technologies.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
L’année 2019 doit être celle de la lutte contre le réchauffement climatique. Le message délivré par Antonio Guterres, Secrétaire générale de l’ONU devant les membres de l’Assemblée générale est allé dans ce sens. Dans un discours qui est revenu sur les victoires des Nations unies en 2018, le diplomate a estimé que la crédibilité de l’institution était renforcée par les missions réussies dans le domaine de la préservation de la paix. « « Nous devrions nous sentir encouragés par ces succès », a-t-il dit, tout en notant que beaucoup de gens considèrent encore l'ONU comme inefficace, lourde et bureaucratique. « Nous voulons tous une organisation plus agile, plus efficace et plus souple. C'est pourquoi nous nous réformons de manière ambitieuse, pour mieux servir les gens », a-t-il souligné. Selon lui, après deux ans de discussions et de décisions sur la réforme de l'ONU, l'année 2019 verra une ONU renouvelée » rapporte le communiqué de l’ONU.
 
En priorité absolue pour cette nouvelle année, le plus haut responsable de l’organisation internationale a relevé trois grands thèmes, « défis du XXIème siècle » : la lutte contre le réchauffement climatique, le développement durable et les nouvelles technologies. A ce titre, un sommet sur le climat est prévu pour le 23 septembre durant lequel l’objectif sera de mettre en action les Etats pour que les entreprises et la société civile s’engagent aussi. « Deuxièmement, parallèlement à une réponse considérablement améliorée au changement climatique, nous devons fortement accélérer nos efforts plus larges pour atteindre les objectifs de développement durable » a déclaré Antonio Guterres. Les discours se suivent et se ressemblent, au risque à chaque nouvelle déclaration d’habituer les auditeurs à des alertes qui ne déclenchent pas de mise en œuvre d’actes concrets.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter