RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
27/05/2019

Ces patrons qui s’engagent contre l’abstention

Sébastien Arnaud



Des personnalités du monde des affaires se sont mobilisées en signant le manifeste « Europe je vote ». Des patrons se sont par ailleurs engagés à aborder le sujet en entreprise pour encourager les salariés à voter aux élections européennes.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Près d’un électeur sur deux n’est pas allé voter. C’est moins faible que lors des précédentes élections européennes mais ça reste important. Les semaines avant le scrutin, les initiatives pour encourager à voter sans mettre en avant de listes en particulier se sont multipliées. « Fin 2018, Jean-Pierre Letartre initiait, avec d'autres personnalités du monde des affaires, le manifeste « #Europe, je vote ! ».  A ce jour, 134 personnes l'ont signé,  et parmi elles nombre de dirigeants de grands groupes : Wilfried Verstraete, président du directoire d'Euler Hermes, Elizabeth Ducottet, PDG de Thuasne, Jacques Richier, PDG d'Allianz France, Denis Kessler, PDG de Scor, Peter Bichara, DG de Siemens, etc.Du côté des ETI aussi, plusieurs patrons se sont également mobilisés, à l'instar de Michel Hervé, président du directoire du Groupe Hervé, Patrick Thélot, PDG de Sofinord, Bruno Bouygues, PDG de Gys, Jean-Luc Petithuguenin, PDG de Paprec, ou encore Frédéric Coirier, DG de Cheminées Poujoulat » expliquent Les Echos.

Au lendemain de l’élection, il est encore difficile de savoir si ce types d’initiatives ont porté des fruits. On peut en revanche observer que les sondeurs ont été contredits sur ce point puisqu’ils prévoyaient une abstention record. Ils tablaient sur 59% d’abstention alors que les premier résultats parlent d’environ 50%. La tendance est donc bonne et doit encourager le secteur privé à continuer ses efforts. « Ne se limitant pas à la signature de ce manifeste, la plupart de ces dirigeants ont mis le sujet des élections européennes à l'agenda de leur comité de direction, de manière à  identifier des actions destinées à sensibiliser les collaborateurs. (…) Depuis le début de l'année, le cabinet EY convie régulièrement les membres de ses équipes à des conférences organisées dans la tour qu'il occupe à la Défense. L'occasion pour des experts maison et des intervenants externes de susciter un regain d'intérêt pour les élections européennes chez les collaborateurs » expliquait le quotidien économique.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter