RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
21/08/2018

Canicule : EDF annonce qu’elle arrête des réacteurs nucléaires

Sébastien Arnaud



Le groupe français producteur d’électricité annonçait début aout que plusieurs réacteurs avaient été arrêtés pour éviter la surchauffe des rivières qui les refroidissent. Une mesure environnementale rendue possible par une baisse de la consommation causée par les départs en vacances.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Début aout, EDF annonce que des réacteurs vont être arrêtés pour cause de canicule. La mesure ne doit cependant pas être interprétée avec inquiétude puisqu’il s’agit d’un geste environnemental. « Aux grandes chaleurs les grands moyens. EDF a annoncé avoir arrêté plusieurs réacteurs nucléaires depuis jeudi 2 août à cause des fortes chaleurs sur le territoire ces derniers jours. Le but: éviter la surchauffe des rivières qui servent à refroidir les réacteurs et ainsi éviter les impacts sur l'environnement. Au total, ce samedi 4 août à 11h, quatre réacteurs de centrales nucléaires en France étaient arrêtés en raison de la canicule: un à Fessenheim, deux à la centrale de Bugey dans l'Ain et un dans celle de Saint-Alban en Isère, a détaillé un porte-parole d'EDF. Les réacteurs n°2 de Fessenheim et de Saint-Alban ont eux une production réduite » raconte le Huffington Post.
 
La baisse de l’activité économique en aout avec les départs en vacances rend possible cette décision. La consommation d’électricité est impactée par cette situation après avoir connu un pic éphémère à la fin du mois de juillet. « En cas de fortes chaleurs, les centrales peuvent moduler la puissance de leurs unités de production "afin de limiter l'échauffement de l'eau prélevée puis restituée au Rhône", ajoute le producteur d'électricité sur le site de sa centrale de Saint-Alban. Le réacteur 1 de Saint-Alban avait déjà été arrêté jeudi pour les mêmes raisons. Les réacteurs de Saint-Alban 2 et Bugey 3 avaient pour leur part vu leurs puissances réduites » précise le site internet.
La situation pourrait perdurer quelques jours avec d’autres épisodes de chaleur prévus pendant les prochaines semaines de vacances. Du côté des défenseurs de l’environnement l’annonce peut être reçue différemment. Si d’un côté l’arrêt de certains réacteurs et vertueux, de l’autre c’est le rappel d’un des éléments clés de l’impact environnemental de cette énergie présentée comme la seule alternative réaliste au énergies fossiles.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale