RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
29/11/2017

Bitcoin, la monnaie virtuelle est hors de contrôle




Le bitcoin vient d’atteindre les 10 000 dollars, résultat d’une hausse de 68% en un mois. Plus la devise virtuelle monte, plus on s’interroge sur son avenir alors qu’aucune institution ayant pignon sur rue ne la contrôle.


ILD
ILD
La question est lancinante depuis quelques années mais devient de plus en plus pressante. Jusqu’où va aller le Bitcoin ? En un mois, la monnaie virtuelle a augmenté de 68% pour atteindre le niveau record et inédit de 10 000 dollars. « Son cours a beau avoir connu un sérieux trou d'air en septembre dernier, l'engouement des marchés ne se dément pas pour cette monnaie. Peu importe que sa valeur varie d'une journée à l'autre de 10 à 15 %, et qu'elle se soit écroulée de 40 % après que la Chine a exigé que les plateformes d'échange de monnaies virtuelles, basées à Pékin et à Shanghai, cessent leurs opérations de marché, le bitcoin a repris sa hausse depuis lors » note le magazine Le Point .
 
Tous les organismes monétaire officiels et sérieux ont beau alerter sur les risques d’effondrements et de déviances de cette monnaie hors de contrôle, des investisseurs continuent à se rueur sur ces petits jetons virtuels. « Les spéculateurs sont de plus en plus nombreux à se laisser séduire par les perspectives de profit à court terme que cette appréciation laisse entrevoir. Le bitcoin est en passe de se transformer en un produit de placement pour de nombreux hedge funds » continue le magazine.
 
La tentation est grande pour les loups de la finance même si l’on est ici plus près du casino que de l’investissement financier pérenne. En effet, rappelle l’article du Point, « L'appréciation de son cours tient essentiellement à sa (relative) rareté. Le bitcoin n'est produit qu'en quantité limitée. Il n'y en aura, au total, que 21 millions d'unités. Un peu moins de 17 millions seraient aujourd'hui utilisés sur le Net mondial. À titre de comparaison, autour de 620 milliards d'euros sont en circulation dans le monde réel. Mais le succès du bitcoin doit aussi beaucoup à sa robustesse informatique et à la clarté de son mode d'émission. » Et puis depuis sa création en 2009, aucun incident technique n’a encore donné raison aux analystes. Obscur, mais relativement stable, le bitcoin a encore quelque beaux jours devant lui.
 
Lire en intégralité l’article sur le site du magazine Le Point





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche