RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
01/11/2018

Amener l’électricité dans des villages du Vietnam grâce à l’arrondi sur salaire

EPVN



L’association Enfance Partenariat Vietnam (EPVN) participe à une opération innovante, l’arrondi sur salaire, afin de récolter des fonds pour financer ses programmes d’amélioration des conditions de vie des enfants, toujours dans une optique de développement durable.


Qu’est ce que l’arrondi sur salaire ?
 
Lancé par la start-up MicroDON, le système d’arrondi sur salaire permet aux salariés de faire des micro-dons réguliers à une association de leur choix. Ce micro-don consiste à arrondir son salaire mensuel net à l’euro inférieur et à autoriser l’employeur à prélever cette différence afin de la donner à une association préalablement choisie. En d’autres termes, une personne gagnant 1800,56 euros net peut demander à son employeur de prélever les 56 centimes et de les reverser à l’association soutenue. De plus, l’entreprise peut décider de doubler ce montant.
 
Il s’agit donc d’un système simple et efficace, indolore pour les salariés - qui bénéficient par ailleurs d’une déduction fiscale - et essentiel pour les associations. Aujourd’hui plus de 380 entreprises proposent à leurs salariés cette nouvelle façon de donner. « Concilier sens et travail, c’est désormais possible pour les salariés d’une entreprise » souligne Lorène Lion, responsable mécénat de EPVN.
 
 
Mazars soutient EPVN
 
« Nous avions l’envie de dépasser les systèmes de RSE traditionnels et un peu corporate, d’avoir un produit de solidarité que nous offrions à nos collaborateurs qui puisse créer à la fois du sens, de la solidarité et un engagement collectif » indique Martin Huerre, DRH de Mazars.
 
En janvier dernier, l’entreprise Mazars a décidé de se lancer dans l’aventure de l’arrondi sur salaire. Les équipes de Mazars ont sélectionné trois associations tandis que le groupe s’est engagé à doubler les dons. Très vite, l’opération a été un franc succès : elle a permis de renforcer la cohésion des équipes autour des projets des associations sélectionnées.
 
Les salariés de Mazars ont notamment choisi de soutenir EPVN du fait de son approche durable. EPVN développe depuis plusieurs années un programme d’élevage porcin qui permet aux familles les plus démunies de répondre à leurs besoins alimentaires et de commencer une activité économique génératrice de revenus. Le principe est simple : les familles les plus pauvres reçoivent quelques porcelets afin de commencer un élevage de cochons noirs. L’année suivante, ces familles remettent un de leurs porcelets à une autre famille dans le besoin. Les familles sont par ailleurs accompagnées par des formateurs afin d’apprendre à gérer la santé des animaux. C’est ce programme qui a convaincu les salariés de Mazars de participer à l’arrondi sur salaire au bénéfice de EPVN.
 
Soutenir EPVN
 
Forte de ce succès, EPVN souhaite poursuivre cette aventure avec de nouvelles entreprises et de nouveaux salariés, afin de financer son projet d’électrification des villages isolés des minorités Hmong Dao du Nord Vietnam. Ce projet consiste à installer des pico-turbines produisant de l’électricité à partir d’un cours d’eau. Avec une turbine, plusieurs foyers recevront de l’électricité. Cela permettra, entre autres, aux enfants de faire leurs devoirs le soir et aux adultes de recharger leur téléphone portable - indispensable dans ces régions. Le projet est en cours de réalisation et, déjà, plusieurs familles peuvent désormais éclairer leur maison la nuit.
 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche