RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
12/04/2019

Amazon Web Services confirme son objectif 100% renouvelable




Le géant mondial du web a annoncé de nouveaux projets d’énergies renouvelables pour alimenter ses infrastructures. L’objectif reste d’atteindre 100% de renouvelable dans les prochaines années.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Trois nouveaux projets d’énergie renouvelable pour alimenter son réseau. Amazon Web Services continue à avancer sur le chemin de l’alimentation 100% renouvelable. « Certaines entreprises fournissent des efforts (surtout financiers) pour soigner leur image et diminuer leur empreinte carbone. C'est le cas d'Amazon qui a annoncé, lundi 8 avril, trois nouveaux projets d'énergie renouvelable qui doivent l'aider à atteindre son objectif à long terme consistant à alimenter l'ensemble des infrastructures mondiales d'Amazon Web Services (AWS), sa division cloud, avec de l'énergie renouvelable » souligne Clubic.com.
 
La compagnie annonce que trois sites équipés d’éoliens vont être installés aux Etats-Unis, en Irlande et en Suède. Ils devront produire 670 000 MWh chaque année pour alimenter les centres de données de ces trois pays. « Combiné aux neuf autres précédents projets d'AWS sur les énergies renouvelables, l'ensemble des structures devraient générer plus de 2 700 000 MVh (quantité d'énergie produite en une heure par un mégawatt) d'énergie renouvelable chaque année, ce qui pourrait permettre d'alimenter une ville grande comme Nashville (262 000 foyers, plus de 600 000 habitants) aux États-Unis. Le parc éolien de 91,2 MW de Donegal, en Irlande, devrait produit de l'énergie renouvelable au plus tard fin 2021. Celui de 91 MW situé à Bäckhammar, à 200 kilomètres de Stockholm en Suède, promet de fournir de l'énergie d'ici la fin de l'année prochaine, comme la structure californienne de Tehachapi, dotée d'une puissance de 47 MW, qui devrait être prête elle aussi avant la fin 2020 » précise le site spécialisé.
 
En parallèle de l’objectif 100% renouvelables pour les centres de données, la compagnie a aussi lancé un plan de limitation des émissions de carbone dans d’autres domaines. « Cette annonce fait en tout cas écho au plan « Shipment Zero » d'Amazon qui veut fixe le cap d'atteindre les 50% de livraisons neutres en carbone d'ici à 2030. La firme de Jeff Bezos s'engage par ailleurs à installer des systèmes d'énergie solaire dans 50 centres de traitement d'ici 2020, aux États-Unis et dans le monde » conclue Clubic. Mais outre les engagements environnementaux, Amazon a encore beaucoup à faire pour changer son image. Entre fossoyeur des petits libraires et employeur de choc, le groupe part de très loin.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter