RSE Magazine
 
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Abraham Maslow et la pyramide des besoins

17/04/2020



Selon Abraham Maslow, les motivations d'une personne résultent de l'insatisfaction de ses besoins qui peuvent être classés par ordre d'importance. A. Maslow identifie cinq niveaux de besoins qui correspondent à l'ordre dans lequel ils apparaissent chez l'individu au cours de son cycle de vie. La satisfaction d'un besoin engendre chez la personne d'autres besoins de niveau supérieur.



La hiérarchisation des besoins

L'une des idées maîtresses de Maslow est qu'on ne peut agir sur les besoins "supérieurs" d'une personne, qu'à  la condition d'avoir assouvi les motivations de niveau inférieur. Le psychologue va ainsi proposer cinq groupes de besoins fondamentaux auxquels tout individu aspire (classification universelle): les besoins physiologiques, les besoins de sécurité, les besoins d'appartenance, les besoins d'estime et d'accomplissement de soi. L'auteur présente cette hiérarchisation des besoins à travers une forme pyramidale, allant de bas en haut, du besoin le plus primaire (besoins physiologiques) au besoin le plus élevé (besoin d'accomplissement de soi).

Cette pyramide des besoins correspond à la progression des motivations d'un individu au cours de sa vie. Cette pyramide a parfois été interprétée de manière mécanique  (passage systématique d'un besoin à un autre).  A. Maslow a souhaité répondre à ces critiques, en mettant en avant les différences de progression d'un échelon à un autre, en fonction des individus.

Les cinq besoins fondamentaux

A. Maslow identifie, chez l'individu, cinq besoins fondamentaux :

Les besoins physiologiques sont des besoins directement liés à la survie de l’individu ou de l’espèce. Ce sont des besoins concrets et vitaux (manger, boire, dormir, se vêtir..). Si ces besoins sont en règle générale satisfaits pour une majorité d'individus (notamment en Europe), chaque personne ne porte pas la même importance à ces besoins, en fonction de ses origines  géographiques, sociales et culturelles. Cette différence d’appréciation sur l'importance de ces besoins pour l'individu peut engendrer une situation qui sera jugée pour certains satisfaisante (catégorie aisée)  et dramatique pour d'autres (populations défavorisée).

Les besoins de sécurité (ou de protection) proviennent de l’aspiration de chaque personne à être protégée physiquement et moralement. Ce sont  donc des besoins complexes, dans la mesure où ils revêtent  un caractère à la fois objectif et subjectif, liés aux craintes et aux peurs  de chacun. Ces besoins peuvent conduire à des réponses diverses et variées, allant de la question du logement (habitat) à celle des revenus,  en passant par la recherche de soutien médical, moral et psychologique. Les besoins de sécurité peuvent également concerner  la recherche de stabilité interne et externe (besoin d'un environnement sécurisé).

Les besoins d’appartenance révèlent la dimension sociale de l’individu qui a besoin de se sentir accepté par les groupes qu'il côtoie (famille, entreprise, club, association, ...). L’individu se définissant par rapport à ses relations, ces motivations sociales et relationnelles (liens affectifs) visent avant tout à  s'insérer dans un groupe. Pour ce type de besoins, chaque personne peut appartenir à plusieurs groupes de référence qu'il va juger nécessaire à l'affirmation de son identité sociale.

Le besoin d’estime correspond à des besoins de considération, de réputation et de reconnaissance pour l'individu. En effet, pour s'accepter, toute personne a  besoin de se sentir utile et d'avoir de la valeur au sein de son environnement, en vue d'acquérir de la confiance en soi (assurance) et de l'autonomie, aussi bien sur le plan intellectuel (capacité à penser) que physique (capacité à agir). Ce type de besoins peut prendre différentes formes (gratifications, promotion, récompenses, titres, statut social, diplômes, prix et distinctions)

Le besoin d’auto-accomplissement correspond au besoin de l'individu de se réaliser, de valoriser son potentiel, c'est-à-dire de mettre en mouvement sa volonté de puissance et de croissance ("devenir ce que nous sommes", Nietsche). . Ce besoin d'élévation qui vise à être pleinement en accord avec son identité profonde peut prendre des formes diverses  et s'accomplir dans l'exploration de nouveaux champs de connaissance, la transcendance, la production artistique (écriture, musique), une démarche spirituelle, une cause  (écologie, faim dans le monde, éducation), des exploits sportifs (dépassement de soi)....

Conclusion

La pyramide de Maslow est l’une des théories de motivations les plus enseignées, notamment en management. A. Maslow a eu le grand mérite de mettre en lumière l'importance de la satisfaction des besoins, en identifiant différentes aspirations chez l'individu. La pyramide de besoins représente un idéal de progression et une allocation  de moyens nécessaires à l'atteinte de ces objectifs.  Néanmoins, ce modèle des besoins, basé sur une classification  hiérarchique, demande d'être nuancée, dans la mesure où un individu peut suivant son caractère et les circonstances (événement inattendu), être plus sensible à un besoin particulier, indépendamment de la satisfaction ou non des besoins inférieurs. Les questions de culture et d'éducation propres à chaque individu (styles sociaux) mais aussi le contexte dans lequel évolue la personne (croissance économique, crise, guerre, stabilité ou instabilité politique) peuvent fortement influencer son appréciation sur l'importance des besoins nécessaires à un moment donné. Dans certaines situations (crise sanitaire, maladie incurable, deuil),  la prise de conscience des besoins de sécurité ou d'appartenance peuvent être plus importants (essentiels) que des aspirations de reconnaissance (promotion) ou d'accomplissement de soi, ce qui peut chez certains individus durablement inverser la hiérarchie des besoins.

Pour aller plus loin

Maslow A., Vers une psychologie de l'être, Fayard, Paris, 1989.
Maslow A., "A Theory of Human Motivation" Psychological Review, 1943, 50 (4), 1943, p. 370–396.
Maslow A., Farther Reaches of Human Nature, Recueil posthume d'articles fondamentaux, Penguin-Arkana, 1993.
Meier O., Barabel M., Manageor, Dunod, 2015.
Meier O. et al., Les fondamentaux du management, Dunod, 2013.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter