RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
14/02/2018

A Colmar, les poules réduisent les déchets !




Colmar, dans le cadre du "Programme Local de Prévention des déchets", s'engage dans une démarche de réduction à la source des déchets des ménages. La ville propose notamment gratuitement aux usagers possédant un poulailler et un espace pour les accueillir, un couple de poules pondeuses (une poule peut manger jusqu'à 150kg de biodéchets/an). Deux espèces de poules pondeuses sont proposées : des poules d'Alsace ou des poules rousses.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Dans un communiqué, la ville de Colmar annonce que dans le cadre du "Programme Local de Prévention des déchets", s'engage dans une démarche de réduction à la source des déchets des ménages. Par conséquent, Colmar propose aux usagers possédant un poulailler et un espace pour les accueillir, un couple de poules pondeuses gratuit.

En effet, une poule peut manger jusqu'à 150kg de biodéchets/an.
Le dispositif a été initié à l'automne 2014, avec une distribution des poules dès le printemps 2015. Les quatres communes précurseurs sont : Colmar, Herrlisheim-près-Colmar, Ingersheim et Jebsheim.

En 2016, huit nouvelles communes rejoignent le dispositif : Andolsheim, Bischwihr, Fortschwihr, Horbourg-Wihr, Portes du Ried (anciennement "Holtzwihr" et "Riedwihr"), Sundhoffen, Turckheim et Wickerschwihr.

Les foyers intéressés et résidant dans ces communes devront garantir le bien-être des animaux, et se conformer aux règles d'hygiène et de bon voisinage. Votre dossier de candidature permettra de s'en assurer et de valider la demande. Une analyse sera menée en conformité avec le règlement établi et sera éventuellement complétée d'une visite de l'installation sur place.

Cette opération complète la collecte des biodéchets à domicile de Colmar.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche



Les entretiens de la RSE

Entretiens

Agriculture : entretien avec Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

Éric Vallée, SET Environnement : « une approche prudentielle du métier est impérative »

Soutenir les énergies renouvelables : entretien avec Christophe Mianné, Société Générale