RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
06/02/2018

197 défenseurs de l’environnement sont morts en 2017

Sébastien Arnaud



L’ONG Global Witness vient de publier son rapport annuel sur les morts de défenseurs de l’environnement dans le cadre de leurs luttes. Durant 2017, 197 d’entre eux auraient perdu la vie, la plupart en Amérique du Sud.


ILD
ILD
Il y a des pays où défendre l’environnement est un acte de bravoure qui peut finir en martyr. Rien que pour l’année 2017, 197 militants sont morts dans le cadre de leur lutte, rapporte l’ONG Global Witness. Dans un communiqué, l’association revient sur le rapport qu’elle a publié le 2 février dernier en collaboration avec le quotidien anglais The Guardian.
 
Sans surprise, les défenseurs de l’environnement ne sont pas tous en danger de la même manière. Certaines zones, pays ou régions concentrent la quasi-totalité des victimes et c’est l’Amérique du Sud qui arrive largement en tête. Pareil du côté des secteurs concernés : « Selon l'ONG, l'industrie agroalimentaire a rattrapé les entreprises d'exploitation minière pour devenir l'un des secteurs les plus liés aux meurtres d'activistes. A eux seuls, ces deux domaines sont liés à plus de 60% des homicides. D'un point de vue géopolitique, les pays d'Amérique Latine sont les plus dangereux pour les défenseurs de l'environnement. Ainsi, 46 activistes ont été tués au Brésil en 2017, 32 en Colombie et 15 au Mexique » rapporte Sciences et Avenir . Après ces pays d’Amérique du Sud, ce sont les Philippines avec 41 morts, la République démocratique du Congo avec 13 morts qui figurent en haut de ce sordide classement, parmi lesquels surtout des Rangers tués par des braconniers.
 
« Le meurtre n'est pas le seul moyen utilisé pour faire taire les défenseurs de l'environnement : procès, menaces de mort, viol sont malheureusement fréquents. Avec ce rapport, Global Witness veut donc rendre justice à ces "activistes qui sont sur la ligne de front d'un champ de bataille planétaire" » conclue l’article du site spécialisé. Une guerre pour l’environnement qui continue à tuer, année après année. (Lire ici un article de RSE Magazine sur les 185 morts de 2015)
 
Lire en intégralité l’article sur le site Sciences et Avenir





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche