RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
09/07/2018

100% de plastiques recyclés d’ici sept ans, des industriels s’engagent




Industriels et fédérations professionnelles ont présenté au gouvernement leurs engagements en faveur de l’économie circulaire. Parmi ces derniers, l’utilisation de plastique recyclé et la collecte sont au cœur des objectifs. Certains se sont même engagés à utiliser 100% de plastiques recyclés d’ici 2025.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Un plastique réutilisé, c’est un pastique de moins dans l’Océan. Promouvoir l’économie circulaire est un des leviers les plus efficaces pour lutter contre la pollution et pour montrer que la protection de l’environnement n’est pas l’ennemi par principe de l’industrie. « Alors que la France a présenté sa stratégie pour une économie 100% circulaire le 23 avril dernier, les industriels et les fédérations professionnelles accompagnent ce changement et présentent aujourd'hui leurs engagements volontaires à Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, et Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire » avance le ministère de l’Economie et des finances.
 
C’est dans ce cadre que plus de cinquante industriels et fédérations professionnelles se sont engagées à passer à 100% d’utilisation de plastiques recyclés d’ici 2025. Un signal fort qui doit montrer que c’est un objectif tenable à moyen terme. « Au niveau mondial, environ 5 à 13 millions de tonnes de plastique rejoignent chaque année l'environnement marin. Si l'on ne fait rien, la Fondation Ellen Macarthur estime qu'il pourrait y avoir plus de plastique que de poisson dans les océans en 2050. Pour lutter contre ce désastre environnemental, véritable menace pour l'Homme et la biodiversité, le Gouvernement veut tendre vers 100% de plastiques recyclés en 2025 » explique le communiqué.
 
Les entreprises et acteurs économiques qui se lancent sur ce chemin ne seront pas seules. « Pour y parvenir, la mesure 1 de la feuille de route pour l'économie circulaire, présentée par le Premier ministre et la secrétaire d'Etat Brune Poirson, demande aux industriels d'« entrer dans la boucle » et d'incorporer davantage de matières premières issues du recyclage dans les produits tout en assurant leur qualité, leur traçabilité et une réelle sécurité pour les citoyens. Pour répondre à ces enjeux environnementaux et économiques, l'ensemble des acteurs de la chaîne du recyclage (collecteurs et gestionnaires de déchets, fournisseurs de matières vierges, fabricants de produits, metteurs sur le marché) s'est mobilisé et a élaboré des engagements significatifs pour augmenter le taux d'incorporation de matières premières issues du recyclage (MPR) dans les produits. »





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche