RSE Magazine
RSE Magazine
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager
30/10/2014

​Le ministère de l’Ecologie récompense le groupe BRL et la Ville de Marseille

Jean Camier



Le ministère de l’Ecologie a remis le grand prix du Génie écologique au groupe nîmois Bas-Rhône Languedoc (BRL) et la Ville de Marseille pour le projet Récifs Prado. Il s’agissait de la réhabilitation des fonds sableux de cette zone au large de la citée phocéenne.


C’est une bonne publicité pour le groupe Bas-Rhône Languedoc (BRL). Cette entreprise de Nîmes vient de recevoir le grand prix du Génie écologique pour le projet Récifs Prado qui lui a été confié par la Ville de Marseille, elle aussi lauréate du prix. « Initiée par la ville, Récifs Prado a consisté à poser depuis 2007 des récifs artificiels "diversifiés et optimisés" entre le Frioul et la corniche Kennedy, soit au total 401 modules représentent un volume de près de 30 000 m3, s'étendant sur une surface totale de 220 ha. Récifs Prado est "le plus grand site de récifs artificiels d'Europe et de Méditerranée", observe la ville de Marseille » rapporte le quotidien régional Le Midi Libre.

 « La société BRL Ingénierie, filiale du groupe BRL, a donc supervisé la construction et l'immersion des modules, dont elle a assuré la conception avec des caractéristiques destinées à favoriser l'accueil d'une abondante vie marine. Ces récifs ont été regroupés au sein de six zones, comme autant de "villages" dans la baie du Prado. "Le suivi scientifique des récifs artificiels mis en place par la ville au cours des cinq dernières années a démontré le succès de l'opération", souligne BRL Ingénierie » continue l’article.

Le rôle des entreprises dans les chantiers écologiques

Ce prix et la médiatisation qui l’entoure confirme la volonté du gouvernement a mettre en valeur les opérateurs économiques qui développent un savoir-faire dans le domaine de l’environnement et du développement durable. Pour les entreprises, les récompenses dans le domaine deviennent ensuite un argument de taille pour leur crédibilité et leurs négociations avec les collectivités locales. « Ce grand prix est une grande fierté pour nos équipes et la reconnaissance de notre savoir-faire et de notre capacité d'innovation. Nous avons contribué à ramener la vie dans un espace que l'activité humaine avait dégradé » explique le président de BRL Ingénierie, Jean-François Blanchet, cité par Le Midi Libre.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



RSS
Twitter
Facebook
Recherche